lundi 28 septembre 2020
A VOIR

|

Trois ans de prison pour avoir violenté sa compagne et menacé les gendarmes avec une arme

Publié le

Un homme de 27 ans a été condamné ce jeudi après-midi à 4 ans de prison, dont un avec sursis, pour de multiples faits. Des violences habituelles sur sa compagne, d’une part, mais aussi pour avoir menacé des gendarmes avec une arme de poing qui s’est révélée factice.

Publié le 19/12/2019 à 16:57 - Mise à jour le 20/12/2019 à 14:44
Lecture < 1 min.

Un homme de 27 ans a été condamné ce jeudi après-midi à 4 ans de prison, dont un avec sursis, pour de multiples faits. Des violences habituelles sur sa compagne, d’une part, mais aussi pour avoir menacé des gendarmes avec une arme de poing qui s’est révélée factice.

Le 4 décembre, alors qu’il était convoqué chez le délégué du procureur, l’homme, colérique, costaud et violent, s’en était pris à sa compagne enceinte de deux mois. Il l’avait molestée dans les rues de Hitia’a o te Ra. Lors de son audition, la jeune femme a indiqué aux gendarmes que l’homme la frappait depuis le début de leur relation il y a trois ans.

« Si je le quitte, j’ai peur qu’il s’en prenne à ma famille. Je ne sais plus quoi faire. Il faut qu’il se fasse soigner. J’ai peur pour ma vie », avait-elle déclaré.

Mais à la barre du tribunal ce jeudi, la victime a refusé de confirmer ces propos. « Je ne veux pas me séparer de lui mais juste que les violences s’arrêtent », a-t-elle dit, ne réclamant aucun dommage et intérêt.

Autres victimes : trois gendarmes. En septembre dernier, ils étaient intervenus à Faa’a car des muto’i les avaient prévenus qu’un individu jetait des cailloux sur des véhicules et qu’il était vraisemblablement porteur d’une arme à feu.

Et lorsque les militaires se sont retrouvés face à lui, il a sorti le pistolet qu’il a brandi dans leur direction. Fort heureusement, les gendarmes n’ont pas fait feu et après plusieurs sommations le prévenu a accepté de déposer l’arme au sol. Il s’agissait d’un pistolet de type airsoft.

« Ces faits se seraient passés à Los Angeles, vous seriez mort », lui a lancé l’avocate des militaires. « Aux Etats-Unis, si les policiers vous voient brandir une arme, ils tirent. Vous avez eu de la chance.« 

Pour l’ensemble de ces faits, l’homme au casier judiciaire déjà bien chargé passera les trois prochaines années derrière les barreaux.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Australie : un plongeur mordu à la tête par...

Un homme a été hospitalisé après avoir été mordu à la tête et au cou par un crocodile alors qu'il plongeait sur la Grande Barrière de corail, ont annoncé jeudi les autorités.

Thierry Delmas nommé directeur de cabinet au ministère de...

Thierry Delmas n'est plus directeur général de l'Éducation et des enseignements, mais il occupe désormais la fonction de directeur de cabinet au ministère de l'Éducation, de la modernisation de l'administration, en charge du numérique (MEA).

Sénatoriales : Michel Villar, le compagnon de route discret...

Michel Villar est candidat aux élections sénatoriales sous la bannière du Tavini Huiraatira. "Compagnon de route discret" d'Oscar Temaru depuis une trentaine d'années, il a rejoint le leader indépendantiste de façon plus publique depuis les territoriales, et maintenant les sénatoriales.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV