A VOIR

|

TRE Transport : les grévistes déboutés par le tribunal administratif

Publié le

Le syndicat CSTP-FO avait saisi le juge des référés pour trouble manifestement illicite dans le cadre du conflit social à TRE Transport. Le recours a été rejeté par le tribunal administratif ce mardi 3 janvier.

Publié le 03/01/2023 à 17:29 - Mise à jour le 26/01/2023 à 10:11
Lecture < 1 min.

Le syndicat CSTP-FO avait saisi le juge des référés pour trouble manifestement illicite dans le cadre du conflit social à TRE Transport. Le recours a été rejeté par le tribunal administratif ce mardi 3 janvier.

Cela fait maintenant 2 semaines que la grève dure à TRE Transports. D’un côté, les employés et la CSTP-FO qui souhaitent faire valoir leur ancienneté en tant qu’ex-salariés de Tehihira & fils, et de l’autre, les dirigeant de TRE Transorts qui estiment que l’embauche des anciens salariés ne peut pas être considéré comme un transfert de contrat car “il n’y a pas eu de cession de fond de commerce”

TRE transport fait actuellement appel à une autre société de transport pour transporter le coprah au Port de Papeete vers l’Huilerie de Tahiti. Dans sa requête, la CSTP-FO reproche à l’entreprise l’emploi de ces prestataires qui permettent à l’Huilerie de Tahiti de continuer à tourner.

Une requête rejetée par le tribunal administratif, qui estime que la demande n’est pas fondée sur le fond.

La CSTP-FO peut dorénavant choisir de durcir la grève, reprendre le travail, faire appel de cette décision ou déposer une nouvelle requête. 

La dernière option semble la plus probable puisqu’après la décision du tribunal, la CSTP-FO a décidé de faire appel à Me Robin Quinquis pour s’occuper de leur affaire. L’avocat pourrait saisir le tribunal du travail concernant le transfert des contrats.