vendredi 26 février 2021
A VOIR

|

Trafic d’ice : peine de 9 ans de prison pour Yannick Mai

Publié le

Il estime être la victime d'un complot. Yannick Mai a été condamné à 9 ans de prison pour trafic d'ice mardi devant le tribunal correctionnel de Papeete.

Publié le 17/06/2020 à 9:40 - Mise à jour le 17/06/2020 à 16:23
Lecture 2 minutes

Il estime être la victime d'un complot. Yannick Mai a été condamné à 9 ans de prison pour trafic d'ice mardi devant le tribunal correctionnel de Papeete.

Yannick Mai, guide touristique avait été condamné à 10 ans de prison en 2018 dans le cadre de l’affaire d’importation d’ice « Mai-Marlier« . À l’époque, il n’avait pu être présent à son procès. Et pour cause…

Lire aussi – Procès Mai-Marlier : des peines de 12 mois avec sursis à 10 ans ferme

Yannick Mai avait été interpellé par les douanes américaine en 2017 en possession de 3kg d’ice. Il a écopé de 3 ans de prison aux Etats-Unis.

Extradé en Polynésie en mars après un mandat d’arrêt lancé à son encontre, il comparaissait ce mardi au tribunal de Papeete.

C’est la légalité du mandat d’arrêt que conteste son avocat Me Vincent Dubois. Pour que le mandat d’arrêt soit valable, deux conditions doivent être remplies : soit la personne concernée est en fuite, soit au moment de l’interpellation, la personne visée est absente de son domicile. Or, Yannick Mai était incarcéré aux Etats-Unis au moment de son interpellation en Polynésie. Son avocat considère donc que le mandat d’arrêt ne repose sur aucun fondement et serait de ce fait illégal.

Sur ce constat et sur la base d’affaires ayant fait jurisprudence, Me Dubois a donc demandé la libération de son client.

Une demande d’annulation de la procédure de mandat d’arrêt qui ne remet pas en question l’instruction du dossier. Le juge a décidé de réserver sa décision sur le mandat d’arrêt et de poursuivre le procès.

Durant l’audience, Yannick Mai a nié être à la tête du trafic d’ice et estimé être la victime d’un complot.

Le procureur a requis le maintien des 10 ans de prison à l’encontre de Yannick Mai. L’ex guide touristique écope finalement de 9 ans de prison. Il a été saisi de tous ces biens, notamment son compte en banque aux Etats-Unis. Il écope aussi d’une amende solidaire de 720 millions de Fcfp mais à lui seul, il doit payer 600 millions. Il a 10 jours pour faire appel de la décision du tribunal. « Ce ne sont pas les juges qui ont chargé monsieur Mai, ce sont les déclarations des autres mis en examen. Donc voilà, il faut faire avec, il faut essayer de rattraper ces 3 ans où il n’a pas pu se défendre et on verra si on en reste là ou si on fait appel. Pour l’instant c’est trop tôt pour se décider », a déclaré Me Dubois.

infos coronavirus