samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Te reo o Tefana menacée de fermeture

Publié le

La radio la plus écoutée de Polynésie craint de disparaître. Ce sera le cas, selon son directeur Aldo Raveino, si elle est condamnée pour avoir été subventionnée par la mairie de Faa’a.

Publié le 10/06/2020 à 12:13 - Mise à jour le 10/06/2020 à 14:06
Lecture < 1 min.

La radio la plus écoutée de Polynésie craint de disparaître. Ce sera le cas, selon son directeur Aldo Raveino, si elle est condamnée pour avoir été subventionnée par la mairie de Faa’a.

Aujourd’hui, selon son président Heinui Lecaill, le budget annuel de près de 40 millions est financé à 50% par la commune, et à 50% par la publicité.

« 100 millions, on ne les a pas, que les choses soient claires, on ne les a pas : ça veut dire tout simplement que la Justice, et je ne vais citer personne, veut fermer la radio et en même temps avoir la tête d’Oscar Temaru » estime Aldo Raveino. « On a le sentiment que c’est vraiment pour nous couler » confirme Heinui Lecaill.

Âgée de 35 ans, Radio Tefana revendique 35 000 auditeurs quotidiens et revendique son pluralisme.

« Nous sommes la première radio d’après tous les sondages, depuis des années. Fermer Radio Tefana dans le cadre de cette affaire-là équivaut à dire qu’on va priver les Polynésiens d’une liberté d’information, d’une liberté idéologique, mais aussi d’une liberté d’être maohi aujourd’hui… et priver 11 familles de leurs revenus » poursuit Aldo Raveino.

« C’est inquiétant pour la Polynésie tout entière dans le cadre d’une République française où la démocratie est mise en avant ; mais aujourd’hui on constate tout le contraire : les preuves sont dans le jugement, c’est vraiment un procès politique »

Te reo o Tefana a exprimé son soutien à Oscar Temaru dans la grève de la faim qu’il a entamée lundi.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.