dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Saisie de 500 kilos de cocaïne aux Marquises : l’équipage du voilier bientôt libéré

Publié le

Après deux années de détention provisoire, trois supposés trafiquants de cocaïne vont être remis en liberté dans quelques jours. La chambre de l’instruction de la cour d’appel n’a en effet pas renouvelé leur détention ce mardi. Ils seront toutefois soumis à un contrôle judiciaire stricte jusqu’à leur procès.

Publié le 08/10/2019 à 14:02 - Mise à jour le 08/10/2019 à 14:48
Lecture < 1 min.

Après deux années de détention provisoire, trois supposés trafiquants de cocaïne vont être remis en liberté dans quelques jours. La chambre de l’instruction de la cour d’appel n’a en effet pas renouvelé leur détention ce mardi. Ils seront toutefois soumis à un contrôle judiciaire stricte jusqu’à leur procès.

La période maximale de détention provisoire étant quasi atteinte, la chambre de l’instruction a décidé de ne pas la prolonger davantage. Les trois hommes, deux Néerlandais et un Polonais, devraient donc quitter Nuutania dans les prochains jours.

Mais ils seront soumis jusqu’à leur procès à un contrôle judiciaire. Celui-ci leur fait obligation de résider sur Papeete, de pointer régulièrement au commissariat et, bien entendu, de ne pas quitter le territoire. 

Les trois hommes avaient été interpellés début octobre 2017 à Nuku Hiva. A bord de leur catamaran, les enquêteurs avaient mis au jour 430 pains de cocaïne dissimulés dans diverses caches. La drogue était vraisemblablement destinée au marché australien.

Les investigations du juge d’instruction seraient sur le point d’être closes. Un procès pourrait donc avoir lieu courant 2020. Le premier de ce type en Polynésie.

Lors de leurs gardes à vue et auditions, les mis en cause ont dit ignorer que de la drogue se trouvait à bord du voilier.

infos coronavirus