lundi 4 juillet 2022
A VOIR

|

Rodéos motorisés : 59 infractions constatées ce week-end à Faa’a et Papeete

Publié le

Au total, 257 deux-roues ont été contrôlés. 210 d'entre eux circulaient groupés. L'intervention entre dans le cadre du plan de prévention de la délinquance 2021-2024.

Publié le 16/05/2022 à 16:30 - Mise à jour le 16/05/2022 à 16:32
Lecture < 1 min.

Au total, 257 deux-roues ont été contrôlés. 210 d'entre eux circulaient groupés. L'intervention entre dans le cadre du plan de prévention de la délinquance 2021-2024.

Les courses et attroupements de deux-roues dans les rues de Papeete et des communes avoisinantes, des phénomènes qui “portent atteinte à la préservation de la tranquillité publique” estiment l’Etat, le Pays, les communes et le procureur général, tous signataires du plan de prévention de la délinquance 2021-2024.

Des opérations coordonnées des forces de sécurité intérieures sont donc régulièrement organisées afin de lutter contre ce phénomène, d’autant plus que les usagers de cyclomoteurs sont surreprésentés parmi les victimes des accidents de la route au Fenua, rappelle le haut-commissariat.

Dans ce cadre, un dispositif d’envergure a été déployé sur Faa’a et Papeete dans la nuit du 14 au 15 mai 2022, par les militaires de la gendarmerie nationale, avec l’appui de la police municipale et de la DTPN. Au total, 210 pilotes de deux-roues ont été contrôlés. Tous circulaient groupés. 47 deux-roues qui circulaient individuellement ont également été soumis à des contrôles.

Bilan : 59 infractions au code de la route ont été constatées (défaut d’assurance, équipements non-conformes…), donnant lieu à 2 dépistages d’alcoolémie et un dépistage stupéfiant positifs, ainsi qu’à l’immobilisation de 40 engins. 5 cyclomoteurs ont fait l’objet d’un enlèvement immédiat, dont 2 ont été saisis. Une interpellation a été réalisée sur un deux-roues volé, l’enquête est en cours.

Ces opérations d’envergure seront régulièrement reconduites afin de préserver la tranquillité publique des habitants et la sécurité de tous, assure le haut-commissariat.

infos coronavirus