lundi 10 mai 2021
A VOIR

|

Jusqu’à 8 ans de prison pour l’importation d’1,5 kg d’ice

Publié le

Le tribunal correctionnel de Papeete s'est penché jeudi sur une affaire d'importation d'1,5 kg d'ice, saisi dans un conteneur au port de Papeete. Les prévenus, un père de famille, son fils, un neveu et un autre individu déjà condamné à 6 ans de prison dans le dossier Vahine Connection, ont écopé de peines allant d'un an et demi à 8 ans de prison.

Publié le 23/04/2021 à 11:09 - Mise à jour le 23/04/2021 à 16:47
Lecture < 1 min.

Le tribunal correctionnel de Papeete s'est penché jeudi sur une affaire d'importation d'1,5 kg d'ice, saisi dans un conteneur au port de Papeete. Les prévenus, un père de famille, son fils, un neveu et un autre individu déjà condamné à 6 ans de prison dans le dossier Vahine Connection, ont écopé de peines allant d'un an et demi à 8 ans de prison.

Le président du tribunal correctionnel a interrogé pendant plusieurs heures les quatre prévenus pour tenter de détricoter cette affaire impliquant un père de famille, son fils, son neveu et un autre homme déjà condamné dans l’affaire de la Vahine Connection. Ils ont importé 1,5 kg d’ice depuis les États-Unis par fret maritime.

Les débats se sont éternisés car il y a eu beaucoup de non-dits, notamment de la part du père. Sur le 1,5 kg d’ice, il devait s’attribuer 500 grammes, en attribuer 500 grammes à l’autre homme condamné dans l’affaire de la Vahine Connection, et 500 grammes à un autre individu mystère qui avait donné les contacts pour s’approvisionner en ice aux États-Unis.

Durant l’instruction, il a refusé de donner l’identité de cet individu aux enquêteurs. À la barre, il est à nouveau resté silencieux, expliquant craindre les représailles de cet homme « dangereux ». Le juge lui a expliqué qu’il y avait encore plus de risques à garder le silence. Car en collaborant, il pouvait obtenir une peine moins lourde. Le prévenu a donc demandé une suspension d’audience pour donner l’identité de l’individu, mais n’a finalement rien révélé.

Tard jeudi soir, le père de famille a finalement écopé de 6 ans prison, 10 millions de Fcfp d’amende, et la saisie de sa voiture de luxe et de son restaurant à Huahine.

Son fils a obtenu 3 ans de prison, dont 1 an avec sursis et 3 millions de Fcfp d’amende. Le neveu prend également 3 ans de prison, dont 18 mois avec sursis, 3 millions de Fcfp d’amende, et la confiscation de son pick-up.

Enfin, celui déjà condamné dans l’affaire de la Vahine Connection a été condamnée à 8 ans de prison et 10 millions de Fcfp d’amende.

infos coronavirus