jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Procès Sarah Nui : de 18 mois à 7 ans de prison pour les prévenus

Publié le

Le jugement est tombé en fin d'après-midi, dans le premier volet de l’affaire dite Sarah Nui. Les peines vont de 18 mois à 7 années de prison. Sur les 14 prévenus, sept devront payer solidairement une amende douanière de trois cent millions de francs.

Publié le 03/10/2019 à 18:58 - Mise à jour le 04/10/2019 à 9:16
Lecture < 1 min.

Le jugement est tombé en fin d'après-midi, dans le premier volet de l’affaire dite Sarah Nui. Les peines vont de 18 mois à 7 années de prison. Sur les 14 prévenus, sept devront payer solidairement une amende douanière de trois cent millions de francs.

Sur les quatorze prévenus jugés depuis mardi, 11 ont été conduit directement à Nuutania. Selon le président de la Cour, les faits sont très graves et il faut les empêcher de recommencer. Pour les avocats de la défense, ces personnes n’étaient pas des criminels aguerris.

Pour Me Brice Dumas, l’avocat d’un des hommes considéré comme l’un des meneurs dans cette affaire, « c’est un dossier qui a été saucissonné puisqu’il y a toujours une instruction en cours qui concerne les importateurs et les exportateurs de l’ice sur la Polynésie française…. et, effectivement, on a tenté, en tout cas le procureur a tenté de présenter mon client comme étant un des plus gros de ce dossier. Mais en fait, c’est une souris au pied d’une montage, si on voit les autres protagonistes qui ne sont pas encore jugés à ce jour »

Les peines vont de 18 mois à 7 ans de prison ferme. Sept des 14 prévenus devront payer solidairement une amende douanière de 300 millions de Fcfp. Les comptes en banques, véhicules et biens immobiliers de plusieurs prévenus ont été saisis. Ils disposent de dix jours pour faire appel du jugement.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.