dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Pour signer la pétition du Tavini, il faudra donner 1 000 Fcfp

Publié le

Le Tavini Huiraatira commencera, ce vendredi à 9 heures devant le palais de justice, à faire signer sa pétition "pour la réintégration du peuple de Polynésie française / Maohinui dans ses droits". La signature devra être accompagnée d'au moins 1.000 Fcfp pour être comptabilisée. Les fonds récoltés serviront à payer les frais de justice d'Oscar Temaru.

Publié le 30/07/2020 à 13:13 - Mise à jour le 30/07/2020 à 16:47
Lecture 2 minutes

Le Tavini Huiraatira commencera, ce vendredi à 9 heures devant le palais de justice, à faire signer sa pétition "pour la réintégration du peuple de Polynésie française / Maohinui dans ses droits". La signature devra être accompagnée d'au moins 1.000 Fcfp pour être comptabilisée. Les fonds récoltés serviront à payer les frais de justice d'Oscar Temaru.

Comme annoncé samedi dernier lors de son conseil fédéral, le Tavini Huiraatira commencera ce vendredi à faire signer sa pétition « pour la réintégration du peuple de Polynésie française / Maohinui dans ses droits, pour son accession à l’indépendance et pour la réparation des crimes nucléaires contre l’humanité ».

Dès 9 heures devant le palais de justice, tout un chacun pourra donc y apposer sa signature pour revendiquer :
– « le droit de propriété sacré sur sa terre, qui représente sa mère-nourricière » ;
– « sa souveraineté, en tant que peuple, sur l’ensemble de ses ressources naturelles, marines et sous-marines » ;
– « l’exercice de son droit inaliénable à l’autodétermination reconnu par une résolution de l’Onu adoptée le 17 mai 2013 » ;
– « l’exercice, dans son pays, d’une justice indépendante, impartiale, rendue au nom du peuple maohi et basée sur les libertés et droits fondamentaux » ;
– « la réparation des crimes contre l’humanité commis sur le peuple maohi durant la période des essais nucléaires français, et de leurs conséquences génétiques sur les générations futures ».

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Mais pour que cette signature soit comptabilisée, il faudra y apporter « une contribution financière individuelle de 1.000 Fcfp » minimum. Un montant supérieur sera accepté. Les fonds récoltés par cette pétition, qui est prévue de tourner pendant un an, serviront à financer les frais de justice du leader du parti, Oscar Temaru.

Cette pétition sera ensuite adressée au président de la République française, au secrétaire général de l’Onu, ainsi qu’aux membres du Forum des îles du Pacifique.

Elle s’inscrit dans le cadre de la Résolution de l’Assemblée générale de l’Onu du 17 mai 2013 sur la décolonisation de la Polynésie française et de la Communication pour crimes contre l’humanité du 2 octobre 2018 déposée devant le Tribunal pénal international de La Haye du fait des 193 essais nucléaires perpétrés par la France en Polynésie entre 1966 et 1996.

infos coronavirus