dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Nucléaire : l’indemnisation préconisée pour une famille

Publié le

Le tribunal administratif se penchait ce mardi matin sur la demande d’indemnisation d’un ancien travailleur de Moruroa, mais aussi de sa famille. Le rapporteur public a conclu en leur faveur, à la grande satisfaction de Philippe Neuffer. Confiant, l’avocat de Moruroa e Tatou y voit un signe de progrès vers la reconnaissance de l’assistance de victimes décédées par leurs ayants droit.

Publié le 02/06/2020 à 17:38 - Mise à jour le 02/06/2020 à 17:39
Lecture < 1 min.

Le tribunal administratif se penchait ce mardi matin sur la demande d’indemnisation d’un ancien travailleur de Moruroa, mais aussi de sa famille. Le rapporteur public a conclu en leur faveur, à la grande satisfaction de Philippe Neuffer. Confiant, l’avocat de Moruroa e Tatou y voit un signe de progrès vers la reconnaissance de l’assistance de victimes décédées par leurs ayants droit.

C’est une autre victoire pour Moruroa e Tatou contre le Civen. Et pour cause, le rapporteur public s’est prononcé ce mardi matin pour l’indemnisation de son client, un ancien travailleur de Moruroa, aujourd’hui alité.

« De manière quasi systématique, le Civen refuse des demandes d’indemnisation, explique Me Philippe Neuffer, l’avocat de Moruroa e Tatou. Ce qui nous oblige à venir devant la juridiction pour obtenir une indemnisation, pour obtenir des expertises, et pour obtenir une indemnisation pour le préjudice propre, mais également pour les conséquences. Par exemple, mon client a dû être aidé par sa famille pour supporter les conséquences indirectes d’une chimiothérapie. C’est très concret. »

Me Philippe Neuffer, avocat de Moruroa e Tatou. (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour l’association, il ne s’agit plus seulement d’indemniser les victimes. Mais également leurs ayants droit, c’est-à-dire ceux qui assistent le patient au quotidien dans la maladie.  

« Aujourd’hui j’entends qu’on va indemniser l’assistance d’une tierce personne, ça veut dire qu’on va indemniser le travail fourni par sa famille pour l’assister pendant ces périodes difficiles de la maladie, poursuit Me Neuffer. Donc pour l’avenir, je suis confiant dans nos demandes, dans notre combat qui vise à reconnaître, à voir reconnaître le préjudice propre des ayants droit des victimes qui sont décédées. »

Si l’affaire a été mise en délibéré, l’avocat rappelle que dans la quasi-totalité des cas, les conclusions du rapporteur public sont suivies par la cour. Réponse dans deux semaines.

Article précédentMoana du 2 juin
Article suivantTe ve’a no te 2 no tiunu

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Déchets sauvages : Faa’a lance un appel au civisme

Les dépôt sauvages d’ordures ont la vie dure. Dans certaines communes de Tahiti, les policiers municipaux verbalisent les contrevenants. Ce n’est pas encore le cas à Faa'a, mais la brigade verte mène une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Ce matin, les muto’i se sont rendus sur les hauteurs de Pamatai et de Puurai pour faire passer le message.

Australie : un plongeur mordu à la tête par...

Un homme a été hospitalisé après avoir été mordu à la tête et au cou par un crocodile alors qu'il plongeait sur la Grande Barrière de corail, ont annoncé jeudi les autorités.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV