jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Maison de la culture : révoqué pour détournements de fonds et de biens, il conteste

Publié le

Un ex employé de la Maison de la culture a contesté sa révocation pour détournements de fonds et de biens publics. Le tribunal administratif a rendu sa décision :

Publié le 25/02/2020 à 13:19 - Mise à jour le 25/02/2020 à 13:28
Lecture < 1 min.

Un ex employé de la Maison de la culture a contesté sa révocation pour détournements de fonds et de biens publics. Le tribunal administratif a rendu sa décision :

Après une procédure disciplinaire, un adjoint technique qualifié 2e échelon, affecté à l’établissement public Te Fare Tauhiti Nui (Maison de la culture) a été révoqué le 24 décembre 2018. Il a été radié des cadre de l’administration par un arrêté du 18 février 2019.

Mais en raison d’un irrégularité, le Pays a dû prendre une seconde mesure de révocation à son encontre le 15 mars 2019. La révocation a été confirmée par un arrêté du 12 avril.

La raison de cette révocation ? L’adjoint technique aurait été à l’origine de détournements de fonds et de biens publics appartenant à la Maison de la culture. « Il ressort également des pièces du dossier, notamment des constats effectués par
l’administration et des rapports de saisine du conseil de discipline, qu’une des cartes de ravitaillement en carburant des véhicules de l’établissement avait été utilisée à des fins personnelles, alors que M. T. était responsable de ces cartes et les centralisait. Il ressort aussi de ces mêmes pièces que M. T. a vendu des éléments de plancher d’une scène appartenant à l’établissement public TFTN en dehors de tout cadre légal. Si le requérant conteste la matérialité des faits ainsi reprochés, il n’apporte aucun élément permettant de remettre en cause la réalité des griefs relevés à son encontre », note le tribunal administratif dans sa décision.

L’ex agent de la Maison de la culture contestait sa révocation. Sa requête a été rejetée.

infos coronavirus