samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Les premières affaires d’ice de l’année mises à jour

Publié le

L'année 2020 vient juste de débuter et de nouvelles affaires d'ice sont mises à jour. Un homme a été condamné pour avoir importé la drogue. 7 autres sont soupçonnées d'avoir participé à un trafic portant sur 600 grammes d'ice.

Publié le 10/01/2020 à 10:11 - Mise à jour le 11/01/2020 à 8:58
Lecture 2 minutes

L'année 2020 vient juste de débuter et de nouvelles affaires d'ice sont mises à jour. Un homme a été condamné pour avoir importé la drogue. 7 autres sont soupçonnées d'avoir participé à un trafic portant sur 600 grammes d'ice.

Jeudi un homme de 50 ans a été condamné en comparution immédiate à 3 ans de prison pour avoir importé 52 grammes d’ice. Le 4 janvier, il avait été surpris en flagrant délit par une patrouille de la DSP à Pirae, en pleine vente d’ice. 78 sachets de cette drogue avaient été retrouvés sur lui.

Autre affaire, rapportée par nos confrères de Polynésie la 1ère : 7 hommes sont soupçonnés de s’être fait envoyer de l’ice de juillet à décembre dans des enveloppes expédiées au bureau de poste de Papeete, sous de faux noms.
La douane surveillait ce trafic et ont pu saisir certains envois qui ne sont donc jamais arrivés à destination.
Au sein du groupe de trafiquants, des tensions ont alors éclaté, certains pensant se faire arnaquer par d’autres.

L’un des postiers impliqué dans le trafic, se sentant menacé, a appelé la DSP pour demander une protection. C’est comme cela que les autorités ont pu connaître les noms des personnes en cause.
Les 7 personnes impliquées, âgées de 38 à 54 ans, sont également des consommateurs d’ice.

Crédit Tahiti Nui Télévision

Ils devront répondre d’usage et de consommation de stupéfiants. Certains sont également poursuivis pour trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, d’autres pour importation en contrebande de marchandises prohibées. 
 
L’un des mis en cause, menacé d’une arme par un autre, a été placé sous contrôle judiciaire. Les autres ont été placés en détention provisoire.
Sur les 7, deux étaient déjà connus de la justice.

Les mis en cause devraient être présentés en comparution immédiate lundi. Mais, selon nos informations, les avocats pourraient demander l’ouverture d’une information judiciaire. Les 7 personnes seraient alors renvoyées devant un juge d’instruction.

Ce trafic porte 600 grammes d’ice pour une valeur de 60 millions de Fcfp.

infos coronavirus