lundi 29 novembre 2021
A VOIR

|

Le Pays assigne les défenseurs de Tahua Reva

Publié le

Le blocage des travaux de dynamitage de la falaise de Tahuareva a été évoqué ce lundi matin au Palais de justice. Le Pays a assigné 13 personnes qui empêchaient le bon déroulement du chantier. Leur avocat a invoqué devant le juge des référé le principe de précaution.

Publié le 14/06/2021 à 17:17 - Mise à jour le 15/06/2021 à 10:31
Lecture < 1 min.

Le blocage des travaux de dynamitage de la falaise de Tahuareva a été évoqué ce lundi matin au Palais de justice. Le Pays a assigné 13 personnes qui empêchaient le bon déroulement du chantier. Leur avocat a invoqué devant le juge des référé le principe de précaution.

13 personnes avaient été assignées en justice par voie d’huissier fin mai. Elles faisaient partie des manifestants qui avaient protesté contre le dynamitage de 3 rochers situés sur la falaise Tahua Reva. Ces travaux, nécessaires afin de sécuriser la route de ceinture à Tautira, avaient provoqué l’indignation de certains habitants qui tentent toujours coute que coute de protéger le site.

Ce matin au Palais de justice, Me James Lau, l’avocat des personnes assignées par le Pays, a invoqué le principe de précaution devant le juge des référé : “le principe de précaution veut que, dès qu’il peut y avoir des travaux ou des actions qui peuvent porter atteinte, le gouvernement, en tout cas les autorités publiques, doit faire tout ce qu’il faut pour éviter cela. Et d’ailleurs, au lieu de détruire, on doit réhabiliter. On doit prévenir la destruction. Et ce que ces personnes que je défends ce matin réfutent, c’est qu’au lieu de protéger, on va détruire un site que le ministère de la culture reconnaît comme un site sacré”.

La décision sera rendue le 28 juin prochain.

infos coronavirus