jeudi 19 mai 2022
A VOIR

|

Le marché du bitumage de Tahiti confirmé pour la société Boyer

Publié le

La cour administrative d’appel de Paris a confirmé, ce mardi en métropole, l’attribution par le Pays à la société Boyer du marché du bitumage des routes de Tahiti. Un marché évalué à plus de 3 milliards de Fcfp.

Publié le 21/07/2020 à 15:31 - Mise à jour le 21/07/2020 à 15:31
Lecture < 1 min.

La cour administrative d’appel de Paris a confirmé, ce mardi en métropole, l’attribution par le Pays à la société Boyer du marché du bitumage des routes de Tahiti. Un marché évalué à plus de 3 milliards de Fcfp.

En 2017, le tribunal administratif de Papeete avait déjà débouté de leurs demandes les sociétés Interoute, JL Polynésie, Bernard Travaux Polynésie et Poly-goudronnage qui avaient été écartées de ce lucratif marché. Ces entreprises estimaient notamment que leur concurrent était “dépourvu d’expérience dans le secteur des enrobés bitumeux”. 

JL Polynésie avait fait appel de cette décision. Mais ce lundi, la cour administrative d’appel a confirmé l’attribution dudit marché à la société Boyer.

Dans son jugement, que TNTV s’est procuré, la juridiction considère que le groupement auquel JL Polynésie appartenait avait “proposé un bitume de classe 60/70 non conforme à la norme”. Un bitume doté “de moindres qualités mécaniques et moins adaptable aux spécificités du climat tropical” que celui de son concurrent.

La cour administrative d’appel estime donc que JL Polynésie “n’a pas été lésée par l’attribution du marché à la société Boyer” dans la mesure ou l’offre du groupement dont elle faisait partie “était irrégulière au regard du cahier des clauses techniques”.

infos coronavirus