jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

L’affaire Haddad-Flosse reviendra-t-elle devant le tribunal correctionnel ?

Publié le

Le dossier Haddad-Flosse a été évoqué, ce mardi matin, devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel. Ses magistrats devaient notamment étudier une requête du parquet leur demandant de rendre un arrêt de régularisation de la procédure. Si la juridiction répondait favorablement, un nouveau procès pourrait se profiler.

Publié le 24/09/2019 à 16:04 - Mise à jour le 24/09/2019 à 17:21
Lecture < 1 min.

Le dossier Haddad-Flosse a été évoqué, ce mardi matin, devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel. Ses magistrats devaient notamment étudier une requête du parquet leur demandant de rendre un arrêt de régularisation de la procédure. Si la juridiction répondait favorablement, un nouveau procès pourrait se profiler.

En avril 2015, la cour d’appel avait annulé l’ensemble de la procédure dont le jugement du tribunal correctionnel de 2013 qui avait condamné Gaston Flosse à 5 ans de prison. Et depuis, le dossier fait du surplace. Mais ce mardi, la chambre de l’instruction a étudié la demande du procureur de la République qui souhaite qu’elle rende un arrêt de régularisation de la procédure en lieu et place du juge d’instruction qui tarde à la faire aux yeux du parquet.

Les magistrats rendront leur décision sur cette requête le 19 novembre. S’ils y étaient favorables, il s’agirait d’une étape vers la tenue d’un nouveau procès devant le tribunal correctionnel.

Les avocats de la défense pourraient toutefois se pourvoir en cassation. Des avocats qui, eux, ont soulevé l’irrecevabilité de la requête du parquet mais aussi la prescription des faits.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.