dimanche 17 octobre 2021
A VOIR

|

La condamnation de Putai Taae confirmée en appel pour diffamation

Publié le

L'ancien maire de Papara, Putai Taae, a été condamné ce jeudi par la Cour d'appel à 500 000 Fcfp d'amende et 100 000 Fcfp de dommages et intérêts, pour avoir diffamé la directrice des services de sa commune, Christelle Lecomte.

Publié le 28/05/2020 à 13:19 - Mise à jour le 28/05/2020 à 13:25
Lecture < 1 min.

L'ancien maire de Papara, Putai Taae, a été condamné ce jeudi par la Cour d'appel à 500 000 Fcfp d'amende et 100 000 Fcfp de dommages et intérêts, pour avoir diffamé la directrice des services de sa commune, Christelle Lecomte.

La Cour d’appel a confirmé aujourd’hui la peine prononcée en première instance en octobre 2019 à l’encontre de l’ancien maire de Papara.

En mai 2019, la directrice des services de la mairie portrait plainte car elle dénonçait des propos tenus par l’édile dans deux médias. Putai Taae avait insinué que la fonctionnaire était responsable de ses déboires et la suspectait d’œuvrer en sous-main pour son prédécesseur.

Lire aussi – Papara : l’arrêt qui démet Putai Taae de ses fonctions de maire, confirmé

Des propos diffamatoires pour la Cour d’appel qui l’a condamné à 500 000 Fcfp d’amende. Il devra également verser 100 000 Fcfp de dommages et intérêts à la victime.

L’avocat de Putai Taae, maître Dominique Antz, se pourvoira en cassation.

Rédigé par

infos coronavirus