dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Infection nosocomiale contractée à Raiatea : le Pays condamné à verser près de 10 millions de Fcfp

Publié le

Le tribunal administratif a rendu son jugement : le Pays devra verser plusieurs millions de Fcfp après qu'un homme ait contracté une maladie nosocomiale.

Publié le 19/11/2019 à 16:43 - Mise à jour le 19/11/2019 à 16:52
Lecture < 1 min.

Le tribunal administratif a rendu son jugement : le Pays devra verser plusieurs millions de Fcfp après qu'un homme ait contracté une maladie nosocomiale.

En juin 2016, un accident conduit un homme de 69 ans, résident de Huahine, a être évacué vers l’hôpital de Uturoa. Victime d’une fracture polyfragmemaire au niveau du poignet gauche, il subi une intervention chirurgicale d’ostéosynthèse.

Mais quatre jours après avoir regagné son domicile, une infection est suspectée. Un sepsis à staphylocoque doré est diagnostiqué. L’homme est transféré à l’hôpital de Taaone. Son infection le mène a être hospitalisé plusieurs fois et nécessite de nombreux soins.

En réparation, le malade a réclamé plus de 12 millions de Fcfp à la Polynésie. Le tribunal administratif a finalement condamné le Pays à lui verser plus de 3 millions de Fcfp. Le Pays devra également verser près de 7 millions de Fcfp à la CPS « au titre de ses débours, outre les intérêts au taux légal sur cette somme à compter du 4 mai 2019. »

infos coronavirus