lundi 23 novembre 2020
A VOIR

|

Il viole son ex-femme : un homme écope de 4 ans de prison dont 2 avec sursis

Publié le

Au tribunal correctionnel, ce mardi matin, plusieurs affaires étaient au rôle, dont une concernant une agression sexuelle entre un homme et une femme divorcée.

Publié le 27/10/2020 à 17:05 - Mise à jour le 27/10/2020 à 17:06
Lecture < 1 min.

Au tribunal correctionnel, ce mardi matin, plusieurs affaires étaient au rôle, dont une concernant une agression sexuelle entre un homme et une femme divorcée.

Les faits remontent au 24 décembre 2016 sur l’île de Bora Bora. Malgré un divorce prononcé, un couple vit toujours dans la même maison. Après une partie de pêche, l’homme fortement alcoolisé se dispute avec son ex-femme. Après lui avoir donné plusieurs coups, l’homme oblige son ex-épouse à avoir des relations sexuelles avec lui.

Le lendemain, la femme va porter plainte et obtient 8 jours d’ITT pour les coups qu’elle a reçus. Durant son procès, l’homme a regretté son geste et a promis de changer.

Le procureur a requis 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis à l’encontre du prévenu. Il écope finalement de 4 ans de prison dont 2 avec sursis, d’une obligation de soins, et une obligation d’indemniser la victime.

infos coronavirus

Covid-19 : Moorea présente son plan communal de sauvegarde

Le Président du Pays accompagné de certains ministres ainsi que du Haut-commissaire de la République en Polynésie, se sont rendus ce matin à Moorea pour participer à la présentation du plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune. Si l’île sœur n’a pas été épargnée par la Covid-19, elle fait figure aujourd’hui de bon élève dans la gestion de la crise.

Qantas rendra obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour ses passagers

La compagnie aérienne australienne Qantas va rendre la vaccination contre la Covid-19 obligatoire pour tous les passagers de ses vols internationaux, a annoncé son patron, assurant cette exigence allait probablement devenir "courante" dans le secteur.

Premiers cas de Covid-19 à Takapoto

Selon nos informations, un quinquagénaire venu à Tahiti quelques jours aurait été contaminé durant son séjour sans le savoir.