dimanche 15 mai 2022
A VOIR

|

Homicides et viols incestueux pour la première session d’assises de 2022

Publié le

La première session d’assises de l’année démarre ce mardi 22 février. Elle se tiendra jusqu’au jeudi 3 mars. Quatre affaires sont inscrites au rôle : deux dossiers d’homicides, un volontaire, l’autre non. Les deux suivants sont des affaires de viols incestueux dont un sur mineur de quinze ans.

Publié le 22/02/2022 à 9:22 - Mise à jour le 22/02/2022 à 9:22
Lecture < 1 min.

La première session d’assises de l’année démarre ce mardi 22 février. Elle se tiendra jusqu’au jeudi 3 mars. Quatre affaires sont inscrites au rôle : deux dossiers d’homicides, un volontaire, l’autre non. Les deux suivants sont des affaires de viols incestueux dont un sur mineur de quinze ans.

C’était le mercredi 28 décembre 2016, dans un quartier de Outumaoro à Punaauia. Au petit matin, un mécanicien de 54 ans porte involontairement un coup de couteau mortel au petit ami de sa fille, venue la voir en cachette. La victime était âgée de 21 ans au moment des faits. Placé sous contrôle judiciaire, l’auteur du coup mortel comparaitra mardi et mercredi devant la cour d’assises. Il risque 30 ans de réclusion criminelle.

Autre affaire examinée : celle d’un homicide volontaire par concubin. L’auteur du féminicide sera jugé à partir de jeudi. Son procès est prévu sur 2 jours.

Les deux derniers dossiers sont des affaires de viols incestueux par ascendant.  La première sera jugée les lundi 28 février et mardi 1er mars et la seconde les mercredi 2 et jeudi 3 mars.

La session d’assises se clôturera par ce procès pour viols avec circonstance aggravante, la victime étant mineure de moins de 15 ans. Les accusés risquent 20 ans de réclusion criminelle.

infos coronavirus