fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Hitia’a : un entrepreneur victime d’un cambriolage et d’une tentative de chantage

Publié le

Quatre hommes et une femme ont été déférés, ce vendredi matin, au palais de justice. Ils sont accusés d’avoir dérobé 500 000 Fcfp au domicile d’un propriétaire de "photomaton", puis d’avoir tenté de le faire chanter pour obtenir davantage. Ils seront jugés lundi en comparution immédiate.

Publié le 13/09/2019 à 15:31 - Mise à jour le 16/09/2019 à 9:24
Lecture < 1 min.

Quatre hommes et une femme ont été déférés, ce vendredi matin, au palais de justice. Ils sont accusés d’avoir dérobé 500 000 Fcfp au domicile d’un propriétaire de "photomaton", puis d’avoir tenté de le faire chanter pour obtenir davantage. Ils seront jugés lundi en comparution immédiate.

Au mois d’août, les mis en cause se sont invités au domicile de leur victime à Hitia’a. Un homme qu’il connaissait et chez qui ils ont dérobé quelque 500 000 Fcfp en espèces.

Estimant sans doute que ce n’était pas assez, les deux meneurs de la bande sont revenus à la charge. Cette fois, ils ont tenté de faire chanter l’entrepreneur. Ils lui ont réclamé de nouveau 500 000 Fcfp en menaçant de le dénoncer comme pédophile aux gendarmes s’il ne s’exécutait pas. 

Tous ont finalement été interpellés par les gendarmes de la brigade de recherches de Faa’a à qui l’enquête avait été confiée.

L’un des deux principaux mis en cause est également suspecté d’avoir commis un “car-jacking” au mois de juillet. Il aurait contacté le vendeur d’une petite voiture de marque sur les réseaux sociaux pour lui donner rendez-vous. Et lors de la rencontre, il aurait tenté de voler le véhicule, mais en a été empêché par le propriétaire qui est parvenu à le mettre en fuite.

Les cinq individus comparaîtront lundi devant le tribunal correctionnel pour répondre de leurs actes.

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Rester ou pas au sein de la Papouasie :...

Au total, 207 000 électeurs doivent choisir entre l'indépendance de leur territoire --théâtre d'une sanglante révolte sécessionniste dans les années 1980 et...

Une enquête sur la santé de la population est...

Pendant 6 mois, Arthur Seguret, comme cinq autres infirmiers recrutés pour cette enquête sur les maladies non transmissibles, sillonnera les quartiers de...

La ATN Urban Run 2019, ce samedi 23 novembre

La course populaire ATN Urban Run aura lieu samedi 23 novembre. Une course de plus de 4 kilomètres qui se déroulera sur le front de mer. Dan Pihaatae, membre du comité organisateur, était l'invité de notre journal pour en parler :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X