dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Gilles Yau accusé d’agression sexuelle

Publié le

L'homme d'affaires et président de la Fédération générale du commerce est attendu le 3 décembre devant le tribunal correctionnel de Papeete afin de répondre à des accusations d'agression sexuelle, comme l'ont révélé nos confrères de La Dépêche de Tahiti.

Publié le 13/11/2019 à 15:58 - Mise à jour le 13/11/2019 à 15:59
Lecture < 1 min.

L'homme d'affaires et président de la Fédération générale du commerce est attendu le 3 décembre devant le tribunal correctionnel de Papeete afin de répondre à des accusations d'agression sexuelle, comme l'ont révélé nos confrères de La Dépêche de Tahiti.

Le patron d’Agritech, Gilles Yau, comparaîtra le 3 décembre devant le tribunal correctionnel de Papeete pour agression sexuelle sur une mineure de 15 ans, ont révélé nos confrères de La Dépêche de Tahiti.

Les faits remonteraient au mois de juillet 2013, suite à un shooting photo organisé par Gilles Yau, photographe à ses heures, pour illustrer les calendriers de son entreprise.

La victime et l’auteur présumés se seraient retrouvés dans la soirée pour aller boire un verre avant que le mis en cause ne la conduise sur un terrain vague proche de l’hippodrome de Pirae pour obtenir un rapport sexuel. Non consenti selon la victime, mais consenti selon Gilles Yau.

Rappelons ici que le mis en cause est présumé innocent tant qu’un tribunal ne l’a pas condamné.

infos coronavirus