A VOIR

|

Nouvelle peine d’inéligibilité pour Gaston Flosse

Publié le

Le tribunal correctionnel de Papeete a rendu ce mardi 27 septembre son délibéré dans l'affaire d'inscription frauduleuse de Gaston Flosse sur les listes électorales de Papeete. Une peine de 5 ans d'inéligibilité, 9 mois de prison avec sursis et 1 million de Fcfp d'amende a été prononcée.

Publié le 27/09/2022 à 9:03 - Mise à jour le 28/09/2022 à 16:57
Lecture 2 minutes

Le tribunal correctionnel de Papeete a rendu ce mardi 27 septembre son délibéré dans l'affaire d'inscription frauduleuse de Gaston Flosse sur les listes électorales de Papeete. Une peine de 5 ans d'inéligibilité, 9 mois de prison avec sursis et 1 million de Fcfp d'amende a été prononcée.

À 91 ans, la carrière politique de Gaston Flosse pourrait être définitivement terminée. Le tribunal correctionnel a décidé de suivre en partie les réquisitions de la procureure, avec une peine de 5 ans d’inéligibilité, 9 mois de prison avec sursis et 1 million de Fcfp d’amende contre le “vieux lion”.

L’exécution de la peine est provisoire, ce qui signifie que l’inéligibilité de M. Flosse n’est pas suspendue, même en cas d’appel. Ainsi, il ne pourra pas se présenter aux prochaines élections.

Pour rappel, en 2019, en vue des élections municipales de 2020, Gaston Flosse avait demandé à être inscrit sur les listes électorales de Papeete. Une inscription validée à la mi-décembre puis annulée par la commission de contrôle des listes électorales de la commune de Papeete.

Lire aussi : Gaston Flosse ouvre les portes de son 15m2 pour prouver qu’il y habite

Maître Antz, avocat de Gaston Flosse, a d’ores et déjà fait savoir qu’il comptait faire appel : “La peine est sévère, totalement décalée par rapport à la réalité. L’appel s’impose. Nous avons plaidé la relaxe, parce que la relaxe s’imposait. Je déplore que M. Flosse subisse une fois de plus un sort que le justiciable lambda n’aurait pas connu”.

Pour Dominique Bourion, avocat de la mairie de Papeete, c’est une victoire : “Le tribunal a reconnu la culpabilité de chacun des prévenus. Ils savaient tous que le document était un faux. M. Wohler a reconnu qu’il savait qu’il ne pouvait pas signer ce bail, et il a reconnu qu’il avait subi la pression de M. Flosse pour le signer. Le montant des amendes est important, et le taux de condamnation est significatif. Avec cette inéligibilité de 5 ans, on voit bien que le tribunal a été choqué que, pour s’inscrire sur des listes électorales, on puisse utiliser un faux document”.

Une peine de 9 mois de prison avec sursis et 500 000 Fcfp d’amende a été prononcée contre Raymond Wholer, qui a signé le faux bail, et 6 mois de prison avec sursis et 500 000 Fcfp également contre Pascale Haiti, compagne de Gaston Flosse.

Article précédent
Article suivant