fbpx
mercredi 26 février 2020
A VOIR

|

Elle veut récupérer sa fille majeure chez son tane, l’affaire vire à la bagarre générale

Publié le

Des coups de part et d’autre, et des blessés dans les deux camps. C’est le triste bilan d’une affaire opposant plusieurs personnes d’une même famille au compagnon de la fille de l’un de ses membres. Sa mère souhaitait qu’elle rentre au domicile familial bien qu’elle soit majeure, et contre son gré.

Publié le 16/01/2020 à 13:54 - Mise à jour le 17/01/2020 à 15:52
Lecture 2 minutes

Des coups de part et d’autre, et des blessés dans les deux camps. C’est le triste bilan d’une affaire opposant plusieurs personnes d’une même famille au compagnon de la fille de l’un de ses membres. Sa mère souhaitait qu’elle rentre au domicile familial bien qu’elle soit majeure, et contre son gré.

Le 10 juin dernier à Punaauia, la mère de la jeune fille débarque au domicile du compagnon de celle-ci. L’homme ne lui plait pas. Il faut dire que son casier est chargé, émaillé de condamnations pour violences et/ou agressions sexuelles.

Elle demande donc à sa fille de 18 ans de monter dans son véhicule. Mais celle-ci n’en a pas l’intention. Le ton monte entre la mère et le conjoint. Ce dernier décoche alors un coup de pied dans la portière. Selon lui, sa belle-mère a ensuite tenté de l’écraser. Il finit par jeter une batterie dans le pare-brise du véhicule.

La mère finit par quitter les lieux après avoir réussi à faire monter sa fille dans le véhicule. Mais elle alerte ses deux frères qui, à leur tour, débarquent sur place. Une rixe éclate alors entre les deux hommes et le conjoint de leur nièce. Là, c’est coups de matraque contre coups de barre de fer et de coupe-coupe. Résultat : des blessures pour chacun des 3 belligérants.

“Chacun des protagonistes aurait pu éviter cette situation. Aucune des réactions ne peut être considérée comme de la légitime défense”, a soufflé la procureure qui a réclamé la condamnation de tous les mis en cause.

Bien que non-poursuivie dans l’affaire, la mère de la jeune fille a elle aussi subi les foudres du président du tribunal. “Votre fille n’est pas votre propriété. C’est le principe de la majorité. Si elle veut rester avec lui malgré tout, c’est son choix. Si vous n’aviez pas fait cela, on n’en serait pas là aujourd’hui”, lui a lancé le magistrat qui a mis son jugement en délibéré jusqu’au 30 janvier.

La jeune femme de 18 ans n’était, elle, pas présente au procès car aujourd’hui étudiante en métropole. Quant à son compagnon, il est depuis quelques mois en détention après avoir été condamné à 3 ans de prison ferme pour agression sexuelle sur mineure.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X