jeudi 24 septembre 2020
A VOIR

|

Disparition de Francis Depétris : un cold case… qui devrait le rester

Publié le

Le juge d’instruction en charge de l’enquête sur la mystérieuse disparition de Francis Depétris, qui n’a plus donné signe de vie depuis février 2013, a décidé de clore l’enquête à l’origine ouverte pour homicide volontaire. On ne devrait donc jamais connaître les raisons pour lesquelles ce père de famille de 47 ans s’est volatilisé.

Publié le 21/07/2020 à 14:41 - Mise à jour le 21/07/2020 à 14:41
Lecture < 1 min.

Le juge d’instruction en charge de l’enquête sur la mystérieuse disparition de Francis Depétris, qui n’a plus donné signe de vie depuis février 2013, a décidé de clore l’enquête à l’origine ouverte pour homicide volontaire. On ne devrait donc jamais connaître les raisons pour lesquelles ce père de famille de 47 ans s’est volatilisé.

Après plusieurs années d’enquête, les gendarmes ne sont pas parvenus à percer le mystère Francis Depétris. Des moyens importants avaient pourtant été mis en œuvre au moment de sa disparition, en février 2013 à Moorea, où son scooter avait été retrouvé.

Divers sites avaient ainsi été passés au peigne fin par les enquêteurs pour tenter de trouver des éléments matériels, voire même sa dépouille. Et des appels à témoins avaient été lancés. Sans résultat.

L’enquête avaient été ouverte pour homicide volontaire, car les gendarmes suspectaient que l’homme ait été tué. Mais faute de preuve et de corps, les 7 années d’enquête n’ont pas permis de l’établir.

En février de cette année, le juge d’instruction en charge de l’affaire a donc rendu une ordonnance de non-lieu, synonyme de clôture du dossier.

La disparition du quadragénaire devrait donc rester sans réponse. À moins qu’un nouvel élément soit porté à la connaissance justice dans un délais de 20 ans. Elle serait alors en droit de rouvrir l’enquête sur ce cold case à la polynésienne.

infos coronavirus

Moorea : une reprise touristique plutôt timide, la clientèle locale limite la casse

Depuis le 15 juillet dernier, le pays a réouvert les vols internationaux, une ouverture très attendue du secteur touristique durement touché par le confinement. Et après un peu plus de deux mois d’activité force est de constater que la reprise est plutôt timide du côté de Moorea, c’est la proximité avec Tahiti qui sauve quelque peu les meubles...

Le CHPF a commandé des tablettes connectées pour les patients atteints de Covid-19

Jacques Raynal, ministre de la Santé, a annoncé ce jeudi matin lors de la séance de la session budgétaire à l'Assemblée de la Polynésie française, que le CHPF avait commandé des tablettes connectées à destination des patients atteints du Covid-19 afin de faciliter le lien numérique avec leurs proches.

Télétravail : un projet de loi présenté aux partenaires sociaux le 2 octobre

Dans une réponse à Virginie Bruant en séance à l'assemblée de la Polynésie, la ministre du Travail Nicole Bouteau, a annoncé qu'un projet de loi sur le télétravail a été formalisé.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Australie : hécatombe de « dauphins-pilotes » coincés dans une baie

Au moins 380 globicéphales ont péri après avoir été piégés sur des bancs de sable d'une baie de Tasmanie, dans le sud de l'Australie, ont annoncé mercredi les autorités. Il s'agit d'un des échouages de cétacés les plus massifs de l'histoire australienne.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV