dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Deux policiers contestent un blâme reçu pour violences

Publié le

Deux policiers de la DSP ont saisi le tribunal administratif ce mardi matin. Les deux fonctionnaires contestent un blâme que leur a infligé leur hiérarchie pour des faits de violences, dans un restaurant, alors qu’ils n’étaient pas en service.

Publié le 08/10/2019 à 14:18 - Mise à jour le 08/10/2019 à 14:48
Lecture < 1 min.

Deux policiers de la DSP ont saisi le tribunal administratif ce mardi matin. Les deux fonctionnaires contestent un blâme que leur a infligé leur hiérarchie pour des faits de violences, dans un restaurant, alors qu’ils n’étaient pas en service.

En avril 2017, un brigadier et un gardien de la paix avaient eu une altercation avec le gérant d’un restaurant de Papeete. Ce dernier avait demandé aux deux policiers, qui n’étaient pas en service, de ne pas jouer de musique dans son établissement.

Ces que les fonctionnaires avaient mal pris. Selon des témoins, l’un d’eux aurait plaqué sa main sur la gorge du gérant puis lui aurait adressé un geste obscène. Et les deux policiers étaient vraisemblablement alcoolisés au moment des faits.

Le rapporteur public du tribunal administratif s’est prononcé, ce mardi, pour le rejet de la demande des deux sous-officiers. Le magistrat a considéré que leurs agissements étaient « de nature à porter atteinte à la réputation » de la police nationale. « Un blâme ne nous parait pas disproportionné au regard du comportement fautif des deux fonctionnaires », a-t-il ajouté.

Le tribunal administratif rendra sa décision la semaine prochaine.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.