mercredi 14 avril 2021
A VOIR

|

Détournement de fonds : la peine de l’ancien maire de Huahine Félix Faatau, alourdie en appel

Publié le

2 ans de prison, 5 ans d'inéligibilité, 5 ans d'interdiction d'exercer un fonction publique et 200 000 Fcfp d'amende. C'est plus que ce à quoi avait été condamné Félix Faatau en première instance.

Publié le 01/08/2019 à 9:37 - Mise à jour le 01/08/2019 à 14:27
Lecture < 1 min.

2 ans de prison, 5 ans d'inéligibilité, 5 ans d'interdiction d'exercer un fonction publique et 200 000 Fcfp d'amende. C'est plus que ce à quoi avait été condamné Félix Faatau en première instance.

La cour d’appel a rendu son arrêt ce jeudi. Félix Faatau, ancien maire de Huahine, est condamné à 2 ans de prison ferme, 5 ans d’inéligibilité, 5 ans d’interdiction d’exercer un fonction publique et 200 000 Fcfp d’amende. La cour demande l’affiche de l’arrêt à la mairie de Huahine pendant 2 mois. C’est plus que la condamnation en première instance.

En juin 2018, Félix Faatau avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 200 000 Fcfp d’amende et 5 ans d’inéligibilité pour détournement de fonds publics. L’ancien maire de Huahine avait fait appel de la décision et s’était présenté seul devant la Cour début juillet.

Il est reproché à Félix Faatau d’avoir mis le bus et les chauffeurs de la commune de Huahine à disposition de l’entreprise de transport scolaire gérée par sa fille, mais aussi d’avoir encaissé personnellement l’argent des factures d’eau d’un administré, d’avoir payé des bénévoles pour remplacer les grévistes de la cuisine centrale et enfin d’avoir utilisé l’association culturelle présidée par sa sœur, Alice Faatau, comme caisse de financement pour la commune.

infos coronavirus