dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Détention à domicile pour Thierry Barbion et Sabine Boiron

Publié le

Selon Tahiti infos, les deux principaux prévenus dans une affaire de prostitution de mineures sur fond de trafic de drogue ont obtenu une réponse favorable de la cour d’appel pour la pose d’un bracelet électronique.

Publié le 20/08/2021 à 11:02 - Mise à jour le 20/08/2021 à 11:02
Lecture < 1 min.

Selon Tahiti infos, les deux principaux prévenus dans une affaire de prostitution de mineures sur fond de trafic de drogue ont obtenu une réponse favorable de la cour d’appel pour la pose d’un bracelet électronique.

Bracelet électronique accordé pour Thierry Barbion et Sabine Boiron, rapporte Tahiti infos. « La Cour d’appel de Papeete a accepté hier la demande de détention à domicile sous surveillance électronique (DDSE) » indiquent nos confrères de la presse écrite. Rappelons que le 12 mars 2020, la cour d’appel avait confirmé les peines prononcées en première instance pour les deux prévenus dans une affaire de prostitution de mineures sur fond de trafic et de consommation d’ice.

L’homme d’affaires avait alors écopé de 4 ans ferme et 6 millions de Fcfp d’amende avec mandat de dépôt pour « prostitution de mineures » et « recours à la corruption de mineures », contre 7 ans de prison ferme et 1 million d’amende pour l’ex-institutrice pour « proxénétisme aggravé ». Toujours selon Tahiti infos, la pose de leur bracelet électronique à la cheville devrait intervenir aujourd’hui, pour une sortie de prison en début de semaine prochaine.

Rédigé par

infos coronavirus