fbpx
jeudi 5 décembre 2019
A VOIR

|

Culture de cannabis : Guy Laliberté mis en examen, mais libre

Publié le

Le milliardaire Guy Laliberté a pu quitter libre le Palais de justice cet après-midi après avoir été présenté à un juge d’instruction. Le fondateur du célèbre Cirque du Soleil a été mis en examen pour détention de cannabis et a été placé sous contrôle judiciaire. Une expérience qu il a trouvé "pas très accueillante".

Publié le 13/11/2019 à 11:47 - Mise à jour le 14/11/2019 à 15:24
Lecture 2 minutes

Le milliardaire Guy Laliberté a pu quitter libre le Palais de justice cet après-midi après avoir été présenté à un juge d’instruction. Le fondateur du célèbre Cirque du Soleil a été mis en examen pour détention de cannabis et a été placé sous contrôle judiciaire. Une expérience qu il a trouvé "pas très accueillante".

Guy Laliberté a été présenté devant le juge d’instruction ce mercredi à 11 h 30 après avoir passé toute la journée de mardi et la nuit en garde à vue, pour culture de cannabis sur son atoll de Nukutepipi. Soit une vingtaine de plants de cannabis qui poussaient dans un conteneur aménagé, fermé par digicode.

Guy Laliberté à la sortie du bureau du juge d’instruction Laurent Mayer, qui l’a mis en examen. (Crédit photo : Mike Leyral)

Le milliardaire a finalement été mis en examen avec un contrôle judiciaire qui ne lui interdit cependant pas de se rendre au Canada et de quitter la Polynésie. Il lui impose uniquement de se présenter aux convocations du juge et de ne pas entrer en contact avec un membre de son équipe également mis en cause dans ce dossier.

Guy Laliberté a estimé que cette affaire était “ridicule”. Il a précisé qu’il avait été traité de manière très professionnelle par la gendarmerie.

Il est défendu localement par Me Piriou. Selon sa société, Lune Rouge, il n’y a pas eu de trafic, mais seulement de la consommation personnelle, pour raisons médicales.

Guy Laliberté au tribunal de Papeete. (Crédit photo : Mike Leyral)

“Me faire traiter comme ça d’un point de vue judiciaire, ça fait un peu drôle” a regretté Guy Laliberté après sa mise en examen. Ce qui pourrait avoir une incidence sur ses investissements en Polynésie : “Faut prendre le temps, un petit verre de vin, et penser à tout ça, parce que c’est quand même pas très accueillant, c’est pas très sympathique de se faire accuser d’être trafiquant” a-t-il déclaré avant de quitter le tribunal.

Selon sa société, Lune Rouge, le fondateur du Cirque du Soleil a déjà investi 12 milliards de Fcfp sur l’atoll de Nukutepipi.

À l’issue de l’enquête, le milliardaire pourrait être amené à comparaître devant le tribunal correctionnel.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Plus de 3 000 offres d’emploi au Sefi en...

Depuis trois ans, l’opérateur principal de l’emploi en Polynésie confirme une embellie dans le secteur. A ce jour, le Sefi a enregistré...

“Noera i Paea” du 7 au 28 décembre

À l’occasion des fêtes de fin d’année, la commune organise plusieurs événements à l’attention de la population, et notamment des habitants issus des quartiers prioritaires de Paea.

L’État lance son plan pour le logement en Outre-mer,...

Le gouvernement a lancé lundi un plan d'aide au logement en Outre-mer jusqu'en 2022, promettant de mobiliser au moins 600 millions d'euros (environ 71,6 milliards de Fcfp), mais sans se fixer d'objectifs précis de construction après l'échec d'un précédent plan à atteindre sa cible.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X