fbpx
dimanche 26 janvier 2020
A VOIR

|

Culture de cannabis : Guy Laliberté mis en examen, mais libre

Publié le

Le milliardaire Guy Laliberté a pu quitter libre le Palais de justice cet après-midi après avoir été présenté à un juge d’instruction. Le fondateur du célèbre Cirque du Soleil a été mis en examen pour détention de cannabis et a été placé sous contrôle judiciaire. Une expérience qu il a trouvé "pas très accueillante".

Publié le 13/11/2019 à 11:47 - Mise à jour le 14/11/2019 à 15:24
Lecture 2 minutes

Le milliardaire Guy Laliberté a pu quitter libre le Palais de justice cet après-midi après avoir été présenté à un juge d’instruction. Le fondateur du célèbre Cirque du Soleil a été mis en examen pour détention de cannabis et a été placé sous contrôle judiciaire. Une expérience qu il a trouvé "pas très accueillante".

Guy Laliberté a été présenté devant le juge d’instruction ce mercredi à 11 h 30 après avoir passé toute la journée de mardi et la nuit en garde à vue, pour culture de cannabis sur son atoll de Nukutepipi. Soit une vingtaine de plants de cannabis qui poussaient dans un conteneur aménagé, fermé par digicode.

Guy Laliberté à la sortie du bureau du juge d’instruction Laurent Mayer, qui l’a mis en examen. (Crédit photo : Mike Leyral)

Le milliardaire a finalement été mis en examen avec un contrôle judiciaire qui ne lui interdit cependant pas de se rendre au Canada et de quitter la Polynésie. Il lui impose uniquement de se présenter aux convocations du juge et de ne pas entrer en contact avec un membre de son équipe également mis en cause dans ce dossier.

Guy Laliberté a estimé que cette affaire était “ridicule”. Il a précisé qu’il avait été traité de manière très professionnelle par la gendarmerie.

Il est défendu localement par Me Piriou. Selon sa société, Lune Rouge, il n’y a pas eu de trafic, mais seulement de la consommation personnelle, pour raisons médicales.

Guy Laliberté au tribunal de Papeete. (Crédit photo : Mike Leyral)

“Me faire traiter comme ça d’un point de vue judiciaire, ça fait un peu drôle” a regretté Guy Laliberté après sa mise en examen. Ce qui pourrait avoir une incidence sur ses investissements en Polynésie : “Faut prendre le temps, un petit verre de vin, et penser à tout ça, parce que c’est quand même pas très accueillant, c’est pas très sympathique de se faire accuser d’être trafiquant” a-t-il déclaré avant de quitter le tribunal.

Selon sa société, Lune Rouge, le fondateur du Cirque du Soleil a déjà investi 12 milliards de Fcfp sur l’atoll de Nukutepipi.

À l’issue de l’enquête, le milliardaire pourrait être amené à comparaître devant le tribunal correctionnel.

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le délégué interministériel aux risques majeurs satisfait de sa...

En mission en Polynésie française du 18 au 25 janvier, le délégué interministériel aux risques majeurs outre-mer, Frédéric Mortier, est allé à la rencontre des élus communaux avec pour objectif d’augmenter la résilience des territoires outre-mer, en intégrant les risques de catastrophes naturelles très en amont pour une meilleure prévention et une meilleure cohésion en situation de crise.

Elections : quelles règles sur Internet ?

https://youtu.be/M5-lWPkoz4c Réunions d'information, affichages, tracts, médias traditionnels : TV, radio, presse... Les candidats à une élections possèdent...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X