mercredi 28 juillet 2021
A VOIR

|

Centrale hybride de Uturoa : bras de fer judiciaire pour un marché d’un milliard

Publié le

La maîtrise d'œuvre de la future centrale hybride de Uturoa, à Raiatea, un marché d'un milliard de Fcfp, fait l'objet de bras de fer judiciaire entre deux entreprises. Celle qui n'a pas été retenue par la commune a saisi en référé le tribunal administratif pour obtenir l’annulation de la passation de marché.

Publié le 23/04/2021 à 16:18 - Mise à jour le 23/04/2021 à 16:18
Lecture < 1 min.

La maîtrise d'œuvre de la future centrale hybride de Uturoa, à Raiatea, un marché d'un milliard de Fcfp, fait l'objet de bras de fer judiciaire entre deux entreprises. Celle qui n'a pas été retenue par la commune a saisi en référé le tribunal administratif pour obtenir l’annulation de la passation de marché.

Elle estime avoir été défavorisée dans l’attribution du marché de la future centrale hybride de Uturoa. La société Ecowatt soutient que sa concurrente, l’entreprise Speed, disposait d’un avantage lors de la présentation de son offre à la commune. Elle connaissait les coûts d’une telle opération pour avoir réalisé auparavant l’étude de faisabilité du projet.

Ecowatt a évalué son offre en se basant sur un chantier d’1,3 milliard, alors que sa concurrente a retenu le chiffre d’un milliard tout rond. L’entreprise Speed, par conséquent moins chère, a finalement obtenu le marché de la commune. Mais de façon déloyale pour la partie adverse.

“La Speed et Ecowatt ne se sont pas basées sur le même coût. On a une différence de l’ordre de 30%, donc forcément, in fine, on se retrouve avec un chiffrage de l’intervention de la maîtrise du maître d’œuvre 30% plus cher d’un côté que de l’autre. Et à l’évidence, il y a une inégalité de traitement qui fait que la Speed a été favorisée parce qu’elle avait les coûts réels”, estime Me Thierry Jacquet, l’avocat de la société Ecowatt.

La commune de Uturoa se défend de tout favoritisme. Elle assure que les règles relatives à l’attribution des marchés publics ont été respectées.

“La société Ecowatt, si elle avait des précisions à demander et des informations à solliciter, elle avait la possibilité de le faire pendant la procédure de passation. Ce qu’elle n’a pas fait. Pour nous, il n’y a eu aucune inégalité de traitement entre les candidats”, indique Me Jérémy Allegret, l’avocat de la commune de Uturoa.

Le juge des référés rendra sa décision au plus tard dans la journée de lundi.

infos coronavirus