jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Barbion et Ramel remis en liberté

Publié le

La Cour d'appel a tranché ce lundi concernant les demandes de remises en liberté de Thierry Barbion, Sabine Boiron et Marc Ramel.

Publié le 23/09/2019 à 8:49 - Mise à jour le 23/09/2019 à 16:26
Lecture < 1 min.

La Cour d'appel a tranché ce lundi concernant les demandes de remises en liberté de Thierry Barbion, Sabine Boiron et Marc Ramel.

Thierry Barbion, Sabine Boiron et Marc Ramel ont demandé leur remise en liberté. Une requête étudiée jeudi dernier par la Cour d’appel. Tous trois ont été écroués le 29 août après avoir été condamnés en première instance dans ce dossier de recours à la prostitution de mineures et de trafic d’ice. Et ils souhaitent pouvoir quitter Nuutania jusqu’à leur procès en appel.

Ce lundi la Cour d’appel a tranché : la demande de remise en liberté de Sabine Boiron a été rejetée. Elle avait été condamnée à 7 ans de prison en première instance pour proxénétisme aggravé et cession de stupéfiants.

L’homme d’affaires Thierry Barbion Crédit Tahiti Nui Télévision

En revanche, les demandes de Thierry Barbion et Marc Ramel ont été acceptées. Ils sont remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire. Thierry Barbion et Marc Ramel avaient été condamnés à 4 ans ferme pour avoir recouru à la prostitution de mineures. « Je ne peux qu’être satisfait dans la mesure où la Cour a tenu à rappeler que la détention provisoire était bien évidemment exceptionnelle et que les cas où elle peut être prononcée sont limitativement énumérés par la loi. Elle a tenu à préciser qu’aucun de ces cas n’étaient constitués en ce qui concerne M. Barbion. Par définition, je ne peux qu’être satisfait », s’est réjoui. Me Quinquis.

Le procès en appel est programmé au mois de janvier 2020.

REPORTAGESam Teinaore

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.