A VOIR

|

Assises : 23 ans de prison pour le meurtrier de Pirae

Publié le

La préméditation a été retenue, mais le prévenu échappe à la réclusion criminelle à perpétuité.

Publié le 24/11/2022 à 19:31 - Mise à jour le 25/11/2022 à 9:09
Lecture < 1 min.

La préméditation a été retenue, mais le prévenu échappe à la réclusion criminelle à perpétuité.

Le verdict est tombé dans l’affaire du meurtrier de Pirae. Après trois jours de procès, la cour a condamné le meurtrier de Pirae à 23 ans de réclusion criminelle. L’objectif de la défense était de convaincre les jurés qu’il n’y a pas eu préméditation. Sans succès.

Pour rappel, les faits remontent à 2020. Peu de temps après le premier confinement, l’homme s’était introduit au domicile de la victime, le nouveau compagnon de son ancienne concubine, en escaladant le portail d’entrée. Il se serait saisi d’un couteau de cuisine pour le poignarder à mort, et aurait ensuite violemment frappé son ancienne compagne.