mercredi 27 octobre 2021
A VOIR

|

Agression sexuelle : Gilles Yau condamné en appel à 4 ans de prison

Publié le

La peine a été confirmée : le patron d'Agritech écope d'une peine de 4 ans. Il part en prison. Mais son avocat entend bien demander sa remise en liberté.

Publié le 15/10/2020 à 9:13 - Mise à jour le 15/10/2020 à 9:22
Lecture < 1 min.

La peine a été confirmée : le patron d'Agritech écope d'une peine de 4 ans. Il part en prison. Mais son avocat entend bien demander sa remise en liberté.

Le 10 mars, le patron d’Agritech Gilles Yau avait été condamné à quatre ans de prison ferme. Il est accusé d’agression sexuelle sur une mineure de 15 ans.

En appel, l’avocate générale a requis la confirmation de la peine prononcée en première instance.

Les faits remonteraient au mois de juillet 2013, suite à un shooting photo organisé par Gilles Yau, photographe à ses heures, pour illustrer les calendriers de son entreprise.

La victime et l’auteur présumés se seraient retrouvés dans la soirée pour aller boire un verre avant que le mis en cause ne la conduise sur un terrain vague proche de l’hippodrome de Pirae pour obtenir un rapport sexuel. Non consenti selon la victime, mais consenti selon Gilles Yau.

Ce jeudi, Gilles Yau a été condamné en appel à 4 ans de prison avec mandat de dépôt. Il part donc en prison.

Son nom sera inscrit au fichier des délinquants sexuels. Il devra également verser 500 000 Fcfp à la victime.

Son avocat Me Quinquis entend demander rapidement sa remise en liberté.

Rédigé par

infos coronavirus