mardi 26 octobre 2021
A VOIR

|

Affaire de la citerne d’eau de Erima : l’inéligibilité définitive requise contre Gaston Flosse

Publié le

Le procès en appel de l'affaire de la citerne d'eau de Erima avait été renvoyé. Il s'est tenu ce jeudi.

Publié le 12/11/2020 à 15:55 - Mise à jour le 12/11/2020 à 17:56
Lecture < 1 min.

Le procès en appel de l'affaire de la citerne d'eau de Erima avait été renvoyé. Il s'est tenu ce jeudi.

Le procès en appel de la citerne d’eau de Erima avait été renvoyé à la demande de l’avocat de Gaston Flosse. En octobre, le leader du Tahoeraa a contracté la covid-19. Il est aujourd’hui rétabli.

Ce jeudi, le procès a donc pu se tenir. L’avocat général a requis 2 ans de prison avec sursis contre Gaston Flosse, 10 millions de Fcfp d’amende, le remboursement des sommes détournées soit plus de 35 millions de Fcfp, 3 ans de privation des droits civiques, civils et de famille et enfin une peine d’inéligibilité définitive…

Aucune peine d’inéligibilité n’a été requise contre Edouard Fritch. En revanche, l’avocat général a requis une amende de 1 million de Fcfp.

L’avocat général demande par ailleurs une confirmation des peines pour les soeurs Handerson, résidentes du lotissement. 10 millions de Fcfp d’amende pour Hilda et 5 millions de Fcfp pour Olga.

Pour rappel, l’année dernière, Edouard Fritch avait écopé de 5 millions de Fcfp d’amende. Gaston Flosse, de 2 ans de prison avec sursis, 3 ans d’inéligibilité, une interdiction définitive d’exercer une fonction publique et 10 millions de Fcfp d’amende dans cette affaire.

La justice reproche à Gaston Flosse d’avoir bénéficié depuis 1989 d’une alimentation gratuite en eau grâce à une station de pompage bâtie sur la rivière Nahoata.

Rédigé par

infos coronavirus