dimanche 19 septembre 2021
A VOIR

|

6 personnes interpellées et placées en détention pour trafic d’ice

Publié le

Six personnes interpellées mardi dernier pour trafic d'ice ont été déférées samedi au parquet. En attendant leur comparution le 11 mars prochain, elles ont toutes été incarcérées à la maison d'arrêt de Nuutania.

Publié le 15/02/2021 à 10:49 - Mise à jour le 15/02/2021 à 10:49
Lecture 2 minutes

Six personnes interpellées mardi dernier pour trafic d'ice ont été déférées samedi au parquet. En attendant leur comparution le 11 mars prochain, elles ont toutes été incarcérées à la maison d'arrêt de Nuutania.

Mardi dernier, les policiers de la DSP ont interpellé 6 personnes pour infraction à la législation sur les stupéfiants, plus précisément pour trafic d’ice. Ces interpellations étaient les derniers actes d’une enquête préliminaire ouverte depuis juin l’année dernière, ayant donné lieu à de nombreuses investigations techniques, informe le procureur de la République Hervé Leroy dans un communiqué.

Les investigations ont établi que l’organisateur de ce réseau, déjà condamné pour trafic d’ice en 2015, achetait et revendait de l’ice à Papeete et dans les communes limitrophes à hauteur de 36 grammes. Le chiffre d’affaires sur une période de 6 mois (septembre au 9 février 2021) générait plusieurs millions de Fcfp.

À son domicile, outre de l’ice, 211 grammes de cannabis conditionnés en sachets destinés à la revente, ainsi que de la MDMA ont également été découverts.

Les 5 autres individus étaient impliqués comme ayant réalisés des transactions en qualité de vendeurs ou d’intermédiaires entre des fournisseurs et le revendeur principal.

Le trafic a été mis en place par ces individus entre le mois de juillet 2020 jusqu’au 9 février 2021, jour de leur interpellation.

Ces 6 personnes ont des antécédents judiciaires et 3 d’entre elles sont en état de récidive légale pour infraction à la législation sur les stupéfiants.

Les perquisitions ont permis la saisie de deux sommes d’argent de 61.000 et 185.000 Fcfp. Le compte bancaire de la tête de réseau a été saisi à hauteur de 1,5 million de Fcfp. Ont également été appréhendés : 1 véhicule automobile, 1 scooter V10 et 2 motos.

Les 6 mis en cause ont été déférés au parquet samedi dernier et présentés au juge des libertés et de la détention en vue d’une détention provisoire jusqu’à l’audience de comparution différée du 11 mars prochain. Ils sont tous été incarcérés à la maison d’arrêt de Nuutania.

Rédigé par

infos coronavirus