samedi 22 janvier 2022
A VOIR

|

443 grammes d’Ice saisis à l’aéroport de Tahiti Faa’a

Publié le

En provenance de Los Angeles, deux hommes se sont vus saisir 443 grammes d'ice lors d'un contrôle douanier. Un troisième individu est également impliqué pour avoir servi de chauffeur lors de la transaction de la marchandise.

Publié le 06/12/2021 à 10:34 - Mise à jour le 06/12/2021 à 10:34
Lecture < 1 min.

En provenance de Los Angeles, deux hommes se sont vus saisir 443 grammes d'ice lors d'un contrôle douanier. Un troisième individu est également impliqué pour avoir servi de chauffeur lors de la transaction de la marchandise.

La saisie a été effectuée jeudi soir, alors que des agents de douanes procédaient à un contrôle de deux passagers en provenance de Los Angeles. Dans le bagage de l’un d’eux identifié comme la mule, 5 boudins renfermant un total de 443 grammes d’Ice ont été découverts.

Les deux individus âgés de 30 ans ont été remis aux gendarmes de la section de recherche de Papeete. Un troisième homme de 47 ans a également été interpellé par les enquêteurs.

Les trois hommes s’étaient rendus à Los Angeles à l’occasion du Black Friday. Un des deux trentenaires prévoyait alors d’importer de l’Ice en recrutant une mule rémunérée avec une partie de la drogue. La troisième homme a servi de chauffeur lors de la transaction.

Les deux trentenaires sont poursuivis pour détention, acquisition, transport et importation de stupéfiants, contrebande et association de malfaiteurs en vue de commettre des infractions. Le chauffeur, quant à lui, est poursuivi pour contrebande, complicité de détention, acquisition, transport et importation de stupéfiants.

Les trois hommes ont été placés en détention dans l’attente de leur comparution devant le tribunal correctionnel. L’audience est prévue le 27 janvier prochain. Ils encourent jusqu’à 10 ans d’emprisonnement, près de 900 millions de Fcfp d’amende, une amende douanière égale ou supérieur au montant de la valeur marchande de la drogue et la confiscation de leurs biens mobiliers et immobiliers.

infos coronavirus