samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

20 ans de prison pour avoir étranglé sa compagne

Publié le

Deuxième procès de la première session d’assises : celui d'un homme apparemment sans histoire qui a été jugé pour avoir tué sa compagne par étranglement. Face aux jurés, il n’a pas été en mesure d’expliquer son geste.

Publié le 25/02/2022 à 18:09 - Mise à jour le 25/02/2022 à 22:58
Lecture < 1 min.

Deuxième procès de la première session d’assises : celui d'un homme apparemment sans histoire qui a été jugé pour avoir tué sa compagne par étranglement. Face aux jurés, il n’a pas été en mesure d’expliquer son geste.

Ce père de famille sans histoire a commis l’irréparable après une soirée alcoolisée en compagnie de sa moitié, le 30 novembre 2018. De retour au domicile, une dispute éclate avec entre les deux amants et des mots durs sont échangés. Sans pouvoir expliquer son geste, l’homme étrangle sa compagne pendant de longues minutes. Il dira à la barre que c’était pour la faire taire. Lorsque son fils arrive, l’homme se rend compte de son geste et appelle les gendarmes pour leur dire qu’il a tué sa compagne.

Durant le procès, il a présenté ses excuses à la famille de la défunte et a déclaré qu’il se soumettra à la décision de la cour. “C’est quelqu’un qui a été élevé avec des valeurs simples de travail, de respect”, a avancé son avocat, Me Loris Peytavit. “Et en effet, il considère que ce que décidera cette cour – qui est une cour d’assises donc composée à la fois de juges et de citoyens -, cette décision, il devra s’y conformer. […] Il y a toujours des possibilités de voie de recours, mais il n’est pas du tout dans cet esprit-là. Il lui tardait surtout de comparaître devant une cour pour avoir un petit peu de perspective sur l’avenir, pour savoir si effectivement, il pourra envisager un jour de revoir ses enfants et ses petits-enfants et sa maison”.

Comme requis par l’avocat général, l’homme a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

infos coronavirus