dimanche 20 juin 2021
A VOIR

|

2 à 5 ans de prison avec sursis pour ces trafiquants de paka

Publié le

9 personnes sont impliquées dans une affaire de cannabis, entre Tahiti et Huahine. De septembre 2020 à février 2021, 40kg de paka auraient transité depuis Huahine vers Tahiti pour y être revendus par un couple. Au total, 30 millions de Fcfp ont bénéficié aux trafiquants.

Publié le 28/05/2021 à 9:57 - Mise à jour le 28/05/2021 à 10:01
Lecture 2 minutes

9 personnes sont impliquées dans une affaire de cannabis, entre Tahiti et Huahine. De septembre 2020 à février 2021, 40kg de paka auraient transité depuis Huahine vers Tahiti pour y être revendus par un couple. Au total, 30 millions de Fcfp ont bénéficié aux trafiquants.

Ce sont des crédits non honorés pour l’achat d’un gros 4×4 américain qui ont fait éclater l’affaire au grand jour. La tête supposée du trafic ne pouvant acquérir directement le 4X4 avec l’argent illicite, il s’est tourné vers un ami à qui il aurait versé jusqu’à 4,3 millions de Fcfp en plusieurs fois et en liquide.

Cet homme aurait impliqué sa compagne en lui demandant de faire un prêt bancaire et de signer une dizaine de chèque pour l’achat du véhicule.

Mais des problèmes financiers rencontrés par les deux compères sont venus compliquer les choses. Les échéances n’ont pas pu être honorées à temps et la jeune femme s’est tournée vers la gendarmerie qui a démêlé toute cette affaire. Elle a assuré ne pas savoir qu’il s’agissait d’argent sale.

Selon les éléments de l’enquête, entre septembre 2020 et février 2021, 40 kg de cannabis conditionnés en boites d’allumettes, soit 5 000 boîtes, auraient transité de Huahine vers Tahiti. Ce trafic impliquait trois planteurs de cannabis de Huahine, pour lesquels 2 à 3 ans d’emprisonnement avec une année probatoire ont été requis.

Un quatrième homme, de Huahine également, aurait joué le rôle de « coopérative » en rassemblant les boites de cannabis chez lui pour les conditionner et les expédier vers la tête du réseau. 3 ans ferme ont été requis contre lui.

Le cinquième homme impliqué dans cette affaire est un matelot qui aurait facilité le transport des cartons de cannabis, en s’assurant qu’ils arrivent à bon port. Il risque 2 ans d’emprisonnement avec sursis et 5 ans d’interdiction d’exercer dans sa profession.

Concernant la supposée tête du réseau et sa compagne, 5 et 4 ans d’emprisonnement avec sursis ont été requis, avec en plus une amende de 6 millions de Fcfp pour la tête. Et enfin, pour le couple qui aurait blanchi l’argent en achetant le 4×4 américain, 3 ans d’emprisonnement avec 1 année probatoire ont été requis contre l’homme et 18 mois avec sursis pour la femme. Le procureur a également requis une amende de 6 millions de Fcfp chacun.

infos coronavirus