samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéos – Ice : deux prévenus témoignent en marge de leur procès

Publié le

Publié le 10/02/2019 à 17:01 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:36
Lecture 2 minutes

“Je reconnais ce que j’ai fait, et aujourd’hui, je n’en suis pas fier, parce qu’à l’heure d’aujourd’hui, j’ai tout perdu”. C’est l’aveu de Guy, l’un des principaux prévenus dans le second plus gros procès de trafic d’ice de l’année 2019. Les prévenus sont presque tous de condition modeste.

Certains étaient sans emploi, d’autres avaient du mal à payer leurs factures et nourrir leur foyer. Les 21 prévenus (le 22e a contesté l’ordonnance de renvoi et a donc été disjoint par la cour) jugés depuis ce lundi matin ont tous été séduits par l’argent facile.

“Comme je suis garagiste, j’ai vendu quelques bagnoles pour pouvoir partir chercher de l’ice. Et voilà où ça en est… Je ne me suis pas enrichi, mais j’ai fait du bien aux autres. J’ai aidé ceux qui en avaient besoin. Aujourd’hui, je n’ai plus que quelques shorts et chemises” confie l’un des commanditaires.

>>> Lire aussi : Trafic d’ice – 22 prévenus à la barre pour un procès de 4 jours

La majorité des prévenus a reconnu les faits. Une seule personne nie ce qui lui est reproché malgré les témoignages concordants de plusieurs autres prévenus. Tous regrettent de s’être livrés au trafic d’ice. “Je l’ai fait parce que je n’avais pas envie de vivre. Je ne l’ai  même pas consommé l’ice” explique Justine, l’une des mules.
 
Le procès a été programmé sur 4 jours et concerne plus d’1 kilo 600 grammes d’ice importé depuis les États-Unis. Les prévenus risquent jusqu’à 10 ans de prison.
 

Rédaction web avec Sam Teinaore et Esther Parau Cordette

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires