lundi 1 juin 2020
A VOIR

|

Vidéo – Nuit de galère à l’aéroport de Tahiti-Faa’a

Publié le

Publié le 26/10/2018 à 12:00 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:08
Lecture 2 minutes

Vidéos postées sur les réseaux sociaux, coups de gueule, les oreilles de la direction d’Air Tahiti ont du siffler hier au soir. Daniel l’un des passagers qui devaient s’envoler pour Huahine témoigne, « Je fais partie de ceux qui ont subi cette incohérence en terme de voyage. » Et d’expliquer, « On devait prendre le vol qui était programmé pour 18 heures puis une fois arrivés à l’aéroport,  on nous dit que l’on devait prendre un vol qui avait un retard de deux heures. Comme c’était Hawaiki Nui, on a trouvé cela ‘normal’ et que l’on devait s’adapter ».

Premier « couac », ce n’est qu’à 21h35 que les passagers ont pu embarquer . « Au moment de décoller, les moteurs de l’avion se sont coupés, puis ont redémarré puis se sont de nouveau éteint. Et là on nous dit que l’avion a une panne et qu’il fallait en redescendre pour monter dans un autre avion. »

De retour dans la salle de transit, silence radio de la part de la compagnie. « Plus personne ne s’est occupé de nous. IL n’y avait plus personne dans l’aéroport. On était 70 à être bloqués dans la salle de transit , sans eau et sans aucune assistance. »

Au bout d’un moment, le ton est monté. Parmi les passagers, des enfants, des handicapés et des personnes âgées laissés à l’abandon sans de quoi se sustenter ni même boire. « On a demandé à être pris en charge, mais rien. Du coup certaines personnes se sont énervés et il y a eu des débordements ».

Coup de pieds dans les portes, cris, hurlements. toujours pas de réaction de la part de la compagnie. Enfin si… Les forces de l’ordre ont été appelés et quatre d’entre eux ont été détachés  pour surveiller les perturbateurs. « Les gens étaient à bout, ils en avaient marre d’être enfermés dans la salle. »

« Ce n’est qu’à deux heures du matin que l’on a été hébergé à l’hôtel. » Et pour cause, il a fallu que le personnel d’Air Tahiti remplisse 210 bordereaux à la main . Trois par personne. Deux pour le taxi , aller et retour et un pour l’hébergement à l’hôtel. « Cela a pris un temps monstre. Une nuit terrible. »

A l’heure où nous mettons en ligne, les passagers en souffrance sont dans la salle d’embarquement et attendent le départ. Air Tahiti pour l’heure ne s’est toujours pas exprimée sur cet incident.  Mais le mal est fait, « On est content que la concurrence arrive bientôt (NDLR Island AirLine) et on espère qu’elle va montrer que l’on peut faire beaucoup mieux que cette compagnie que l’on paie très cher et qui finalement se fout du monde. »
 

Rédaction Web avec Tamara Sentis

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : redactio[email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Outre-mer : un plan de 119,3 milliards de Fcfp...

Le ministère des Outre-mer et l'Agence française de développement (AFD) ont signé lundi un plan doté d'un milliard d'euros (environ 119,3 milliards de Fcfp) pour accompagner les collectivités locales et les entreprises ultramarines dans la crise sanitaire et économique liée au coronavirus

Femme mordue par un requin : le prestataire poursuivi pour blessures...

L'accident se serait produit le 17 mai dernier lors d’une session de shark feeding à la Vallée Blanche à Faa'a, une pratique interdite au fenua. La victime, mordue à la jambe, a porté plainte. Le prestataire a été déferré jeudi au au tribunal de Papeete. Il sera jugé le 9 juin.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV