vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Déséchouement du navire à Raroia : le câble a cédé pendant l’opération

Publié le

Publié le 26/06/2018 à 8:30 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture 2 minutes

Dimanche, un porte-container s’est échoué à Raroia. Neuf experts avaient été envoyés pour évaluer la situation. Il a été décidé de procéder au remorquage du navire. Le Bougainville, bateau de la marine nationale, a été mis à disposition au profit de la société d’assistance mandatée par l’armateur du Thorco Lineage.

Le Bougainville a mis en place un câble de remorquage le reliant au porte-container avant d’effectuer les manoeuvres de déséchouement. L’opération a réussi, mais une heure plus tard, le câble a cédé. 

Le porte-container s’est donc retrouvé à la dérive en pleine mer. L’équipe d’assistance  a tenté, sans succès, le passage d’un nouveau gréement de remorquage dans le but d’amener le navire à l’abri sous le vent de l’atoll.

>>> Lire aussi :  Navire échoué : 9 experts sur place pour analyser la situation

Le cargo a été laissé à la dérive sous la surveillance du Bougainville. Le navire se trouve actuellement vers le Sud-Ouest, parallèlement à la côte Ouest de Raroia, par des fonds supérieurs à 1000 mètres et à 1,5 mille nautique environ du platier.

Les conséquences sur les capacités du Bougainville de la rupture de son câble de remorquage sont en cours d’évaluation. Par ailleurs, les modèles internationaux de prédiction de dérive utilisés par le JRCC Tahiti indiquent que le Thorco Lineage devrait poursuivre sa dérive en mer au Sud-Ouest.

> Le Aito Nui envoyé en urgence 

Dans la nuit, le Aito Nui, remorqueur, a appareillé pour prendre en charge le porte-container. « Il y a urgence et danger pour le cargo de dériver et revenir vers le récif. Il pourrait y avoir des risques de pollution du lagon et de l’île. Le gouvernement nous a demandé de dépêcher le Aito Nui et de le faire partir sans délai », explique George Puchon, directeur du Port autonome au micro de Tahiti Nui Télévision. « Nous n’en sommes pas là encore, mais en cas de besoin, il faudra trouver des moyens supplémentaires. Nous avons d’autres remorqueurs. Le deuxième a malheureusement moins d’autonomie que le Aito Nui 1. »
Le Aito Nui devrait arriver à Raroia dans la soirée de jeudi. 
 

Rédaction web (Interview : Laure Philiber ) 

Retrouvez notre reportage ce mercredi dans vos journaux

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu