dimanche 25 août 2019
A VOIR

|

Vidéo – Crash Air Moorea : un procès chargé d’émotions s’est ouvert

Publié le

Publié le 07/10/2018 à 15:34 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:20
Lecture 2 minutes

C’est vêtu de blanc, que les familles des 20 disparus du crash d’Air Moorea sont arrivées au tribunal correctionnel ce lundi.  Elles ont pris place dans la grande salle d’audience, spécialement aménagée pour accueillir 137 parties civiles, et une bonne quinzaine d’avocats.

11 ans après le drame, un procès s’est donc ouvert. Et avec lui, le triste souvenir de ce 9 août 2007 revient dans toutes les mémoires. Comme pour Daina dont la nièce se trouvait à bord du Twin Otter. “Je lui ai dit que j’allais venir la récupérer. Elle m’a dit non, que c’était son mari qui avait pris le bateau et qu’elle prenait l’avion. Mais ce n’était pas sa place dans l’avion. Elle a pris la place de quelqu’un d’autre… C’est comme si elle était ma fille. On était toujours ensemble toutes les deux. Quand on m’a annoncé la nouvelle… Aie ça fait mal…”

Pour les proches des victimes, comme pour l’accusation, il ne fait aucun doute que c’est la rupture du câble de gouverne qui a causé l’accident. Pour Me Jean-Pierre Bellecave, avocat de nombreux proches de victimes  : “La vérité elle sera connue et je gage qu’elle le sera à 100%. Les thèses qui sont les positions de l’accusation aujourd’hui seront maintenues, confortées et mieux comprises à l’issue de ce procès. Un : le câble s’est rompu, c’est la cause du crash. Deux : il s’est rompu parce qu’il y avait une mauvaise maintenance, des manquements, des omissions, pas seulement des défaillances, il y avait un travail défectueux !”

Ce qui, pour les familles, doit aboutir à la condamnation des prévenus. “Ceux qui ont été mis en cause ont mal travaillé et ceux-là doivent effectivement être rendus coupables, responsables, et payer pour leurs fautes”, estime Nikolaz Fourreau, président de l’association 987. 

Mais pour la partie adverse, la rupture du câble en plein vol n’est techniquement pas envisageable. Elle avance en défense d’autres hypothèses. “On ne peut pas exclure, d’après le médecin légiste et les médecins qui se sont succédé, que le pilote ait eu un malaise. On ne peut pas exclure davantage le fait qu’il ait fait une erreur de manipulation des manettes, entre les manettes de puissance, d’hélice et d’arrivée du carburant”. 

Le président du tribunal a pris la parole pour présenter le déroulé du procès qui se tiendra sur 3 semaines : “le procès dit Air Moorea”, avant d’être un procès “hors-norme” est tout à la fois le procès d’une tragédie, le procès d’une compagnie aérienne, de ses responsables, de la sécurité et du contrôle aérien, et le procès de la complexité et du temps long, qui nous interroge sur notre capacité à pouvoir rendre justice dans un délai raisonnable, 11 ans après l’accident survenu le 9 août 2007″, a-t-il déclaré. 

​Rédaction web avec J-B.Calvas

 
 
 
 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X