samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Affaire Sofipac : la cour d’appel rendra son arrêt le 2 août

Publié le

Publié le 19/04/2018 à 7:43 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture < 1 min.

L’avocat général a demandé la confirmation des peines prononcées en première instance pour tous les prévenus sauf pour le bras droit du patron de la Sofipac.
 
Pour l’apporteuse d’affaire, il a requis trois ans de prison ferme. En première instance, elle avait été condamnée à une année de prison ferme.
 
Selon son avocat et ceux des agriculteurs mis en cause dans cette affaire il n’y a pas d’élément intentionnel pour caractériser la fraude.
 
Les sommes détournées s’élèveraient à près de trois milliards et demi de francs. Les dossiers ont été montés sans être contrôlés.
 
Lors de sa plaidoirie, l’avocat de William Bernier a déclaré qu’il y avait bien eu des fausses facturations. Il n’a pas demandé la relaxe mais une sanction tenant compte de l’état de santé de son client et d’une partie de la dette qu’il a payé à la société. La cour d’appel rendra son arrêt le 2 août.

Le reportage de Sam Teinaore

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu