jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Vidéo – Accident mortel à Afaahiti : le prévenu condamné à 5 ans de prison, dont 3 ferme

Publié le

Publié le 29/01/2018 à 15:01 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:18
Lecture 2 minutes

Il présente ses excuses à la barre, mais le mal est fait. Cet homme de 25 ans a causé la mort de l’un de ses amis et fait plusieurs blessés. C’était le 7 juin 2015  à Afaahiti. Le prévenu prend le volant de son véhicule hors d’âge alors qu’il est ivre et a qu’il n’a jamais obtenu le permis de conduire. Il en perd le contrôle est vient percuter plusieurs voitures. Son passager, âgé de 29 ans, décède peu après l’arrivée des secours. Un drame trop connu au fenua comme l’a rappelé le procureur, las « de répéter les mêmes choses » , pour reprendre ses propos. D’autant que par le passé, le jeune homme a été condamné à plusieurs reprises pour conduite sans permis et sans assurance.

Sur le banc des victimes, la mère du défunt suit avec attention le déroulé de l’audience. Elle attendait en premier lieu les excuses du chauffard, qui les lui a présentées. « Elle est apaisée du fait de la repentance du jeune homme essentiellement, rapporte son avocate Me Annick  Allain-Sacault. Ensuite, l’indemnisation ne fait jamais revenir la personne qui a disparu »

À la barre, le prévenu explique que s’il n’a jamais passé le permis de conduire c’est parce qu’il n’en avait pas les moyens. Il ajoute qu’il n’avait pas pris conscience de la vétusté de son véhicule. Des déclarations qui interpellent l’avocate de la partie civile. « Cette affaire permet de rebondir sur d’autres questions de société telles que la nécessité peut-être d’instaurer le contrôle technique des véhicules de façon à ce que nos jeunes ne circulent pas dans des épaves roulantes et qu’ils puissent accéder un peu plus facilement au permis de conduire. » 

​Pour la mort de son ami, le mis en cause a finalement été condamné à 5 ans de prison, dont 3 années ferme. Il a été écroué à la maison d’arrêt dès le jugement rendu. Le chauffard, qui ne disposait d’aucune assurance, devra également verser environ 5 millions de francs de dommages et intérêts à la famille de la victime.
 

Reportage : J-B.C

infos coronavirus