lundi 19 octobre 2020
A VOIR

|

Vandalisme : des voitures endommagées à Papeete

Publié le

Publié le 01/04/2019 à 14:40 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:08
Lecture 2 minutes

Dans un parking pourtant sécurisé en plein centre-ville, Stéphanie D. a retrouvé sa voiture endommagée de retour de week end. C’est la première fois qu’elle est victime d’un vol à la roulotte :  » on m’a cassé la vitre arrière passager pour ouvrir la voiture et fouiller, pour trouver des pièces » explique-t-elle.  Un des rétroviseurs a également été cassé.

> Le cabinet d’un dentiste, visité

Des dégâts, pour le vol de la modique somme de 400 Fcfp. Surprise, la victime s’interroge. Le portail du parking a-t-il été forcé en l’absence des usagers ? Car dans le même bâtiment, le cabinet d’un dentiste a également été fouillé entre samedi et dimanche. Les victimes entament désormais les démarches auprès des assurances. Stéphanie à porté plainte à la DSP : « Ensuite, il faut envoyer la plainte, voir l’assurance, il faut aussi attendre les devis. Cela va me prendre une semaine. »

> Vandalisme en série ? 

Coïncidence ou non ? Deux autres véhicules ont aussi été vandalisés dans le week end, toujours en centre ville. Les voitures étaient garées dans une contre allée avenue Pouvanaa a Opaa. Rainui, l’une des victimes a été surpris lui aussi de retrouver son véhicule avec une vitre brisée. Il a pour habitude de garer son véhicule sur ce parking :  » Il a sûrement utilisé un caillou. La voiture d’un collègue garé à côté de la mienne a aussi été vandalisée. Il y avait le caillou dans la voiture » .

La direction de la Sécurité Publique ne constate pas une recrudescence des vols à la roulotte. Au contraire, les chiffres sont en baisse de 23% sur ce premier trimestre par rapport à la même période l’an passé. Mais, selon les autorités policières, ces faits de vandalisme ne sont pas nouveaux.

Thomas Chabrol

infos coronavirus

Au lendemain des élections, la Nouvelle-Zélande enregistre un cas de coronavirus

La Nouvelle-Zélande a fait état dimanche d'un nouveau cas de coronavirus, deux semaines après une déclaration de la Première ministre Jacinda Ardern qui se félicitait que son pays ait "de nouveau vaincu le virus".

Faa’a : l’enterrement d’un cas de Covid-19 crée la psychose

Le premier enterrement d’une victime du coronavirus a Faa’a a eu lieu ce dimanche matin au cimetière de Saint-Hilaire. Un enterrement qui a suscité de vives inquiétudes chez une riveraine qui craint d’être contaminée par la dépouille mais qui, paradoxalement, dénonce également les travaux de la commune. Ces derniers ont en effet créé un espace réservé aux personnes décédées du Covid, ce qui l’empêche désormais de sortir se promener.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV