lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Une jeune fille entre lumière et ténèbres

Publié le

Publié le 10/11/2016 à 8:43 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture 2 minutes

Le 18 octobre, Mehani rentrait de l’école comme tous les après midis… après sa descente du bus scolaire, elle était renversée par un automobiliste sous les yeux de sa famille. Evasanée à Tahiti, elle a d’abord été plongée dans un coma artificiel. Son état est stationnaire.

« Ca fait mal de la voir comme cela » lâche sa mère, Poerava, les larmes aux yeux. « Elle me manque. Cela a carrément changé ma vie ». Plongée dans un coma artificiel, Mehani se débat entre lumière et ténèbres. « On l’a profondément endormi. Elle bouge, elle a des réflexes, mais ce n’est pas elle. Elle ouvre les yeux, mais elle ne nous voit pas. »

Ce que les médecins ont dit à Poerava la tourmente. « Ils ont dit qu’on pouvait la perdre à tous moments et que si elle s’en sort, elle pourrait être handicapée à vie. Aujourd’hui, je veux juste que ma fille se rétablisse et qu’elle me revienne. » Vœu partagé par tous.

Personne ne sait pourquoi l’auteur de l’accident ne s’est pas arrêté derrière le bus comme les autres voitures.« Normalement il aurait du faire comme tout le monde. » témoigne le beau-père de Mehani, « il y avait trois ou quatre voitures qui attendaient derrière le bus, mais quand il est arrivé, il ne s’est pas rangé derrière les autres voitures. Il a dépassé le bus. Et c’est arrivé. »

Aujourd’hui, la famille de Mehani espère que des travaux de sécurisation seront réalisés sur cette portion de route qui a connu d’autres accidents. Ils appellent les conducteurs à la vigilance. « Il faut être prudent, car du jour au lendemain votre vie peut être bouleversée. »

Rédaction Web avec Laure Philiber

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...