samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

Une enseignante frappée par un élève à Taravao

Publié le

Publié le 13/12/2018 à 10:27 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:38
Lecture 2 minutes

L’élève était en “mesure conservatoire d’exclusion” depuis son geste. Selon les syndicats, la ministre de l’Education peut confirmer, alléger ou aggraver cette sanction.

Lundi 3 décembre, une professeur certifiée de Physique-chimie avait été blessée à la bouche. Elle avait obtenu un premier arrêt de travail, qui a été prolongé. “Elle a été touchée émotionnellement et psychologiquement, elle craint de reprendre le travail” a déclaré le secrétaire général du SE-UNSA, Temarama Varney. “On avait demandé l’exclusion définitive, on attendait beaucoup de ce conseil de discipline ; de toute façon, l’élève serait rescolarisé ailleurs. C’est une vraie agression” ajoute le syndicaliste.

Appuyée par son syndicat, l’enseignante a porté plainte.

“Quinze jours d’exclusion, c’est trop peu, ce n’est pas un incident de parcours. Ni les syndicats, ni les profs du lycée ne trouvent ça normal, c’est comme si ce n’était pas grave” a réagi le secrétaire général d’un autre syndicat de l’éducation, Maheanu’u Routhier.

“La violence reste marginale dans les établissements scolaires, un tel événement est d’autant plus choquant” a souligné Temarama Varney.

« Rien ne peut justifier qu’un élève agresse un professeur quelle que soit la raison. C’est pour cela que le chef d’établissement a réagi très vite en convoquant un conseil de discipline avec mesure conservatoire. L’élève n’est pas revenu dans l’établissement le temps de la procédure», explique de son côté Thierry Delmas, le directeur général de la DGEE.

Et celui-ci d’ajouter : « la décision finale -de l’exclusion de l’élève NDLR- sera prise par la ministre. Cela dépendra des procès-verbaux et des débats que nous allons instruire d’ici 10 jours ».

Par ailleurs, à l’initiative de Chantal Galenon, l’Assemblée va se pencher sur un projet de loi pour limiter les portables dans les établissements scolaires.
 

Mike Leyral

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires