lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Un Tahitien se faisait passer pour un agent de la SNCF

Publié le

Publié le 08/02/2015 à 15:29 - Mise à jour le 29/06/2019 à 9:17
Lecture < 1 min.

Un jeune tahitien a été condamné vendredi à un an de prison ferme pour escroquerie envers la SNCF. Il a été jugé, malgré son absence, à l’audience du tribunal correctionnel de Toulouse.
L’affaire  a été révélée ce lundi dans le quotidien La Dépêche  ( quotidien de Toulouse ). Pendant 5 ans, Jean-Pierre a voyagé en se faisant passer pour un agent de la SNCF. Lors d’une audience, le 28 novembre dernier, l’homme avait expliqué être passionné par les trains et avoir postulé il y a 5 ans pour être agent de maintenance, sans succès. « Je me sens utile, c’est devenu une obsession », avait-il expliqué, selon La Dépêche. 
Le 28 novembre 2014, son procès avait été renvoyé dans l’attente d’une expertise psychiatrique, à laquelle il ne s’est pas soumis. Depuis, le tahitien reste introuvable, même pour son avocate.

La SNCF a sollicité 1 000 euros soit plus de 119 000 Fcfp de dommages et intérêts pour le préjudice. L’homme avait volé plusieurs uniformes, mais aussi du matériel confidentiel. Le jeune homme s’était déjà fait démasquer et condamné à 11 reprises pour les mêmes faits. Il était sorti de prison récemment. Le tribunal a décerné un mandat d’arrêt. 
 

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...