jeudi 17 octobre 2019
A VOIR

|

Un policier définitivement révoqué pour avoir consommé de l’ice

Publié le

Publié le 28/03/2017 à 15:26 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:21
Lecture 2 minutes

La révocation du policier avait été prononcée au motif que l’intéressé   “avait consommé, au cours de l’année 2012 et au début de l’année 2013, de la méthamphétamine” (ice) et “qu’il s’était déjà manifesté défavorablement dans le passé pour des faits similaires”.
Après que sa révocation a été confirmée par le tribunal administratif de Papeete en décembre 2014, ce policier avait décidé de faire appel de la sanction.

Il contestait avoir consommé des stupéfiants, s’appuyant notamment sur un jugement du tribunal correctionnel datant du mois d’avril de l’année dernière qui l’avait relaxé, sur le plan pénal, au bénéfice du doute.

Mais, selon la cour administrative d’appel,  “il appartient, dans ce cas, au juge administratif d’apprécier si les mêmes faits sont suffisamment établis et, dans l’affirmative, s’ils justifient l’application d’une sanction administrative “.

Or, note la juridiction, “il est constant qu’un rapport d’expertise établi le 9 mars 2013 par le service de toxicologie du centre hospitalier de Limoges indique” que le policier “présentait un taux de 1,66 ng/mg de méthamphétamine sur les prélèvements capillaires effectués le 16 février 2013 “.

Et “qu’un second rapport d’expertise le 31 mai 2013 réalisé dans le cadre de l’information judiciaire a mis ‘en évidence la présence de méthamphétamine à l’état de trace’ sur les prélèvements capillaires effectués le 18 mars 2013 “.

Selon l’arrêt de la cour administrative d’appel, “il ressort de ce rapport que l’expert judiciaire s’est prononcé ‘en faveur d’une consommation occasionnelle de méthamphétamine’ “.

La juridiction souligne, enfin, que ce brigadier avait  “déjà fait l’objet le 6 décembre 2005 d’une exclusion temporaire de douze mois, dont neuf mois avec sursis, pour avoir consommé des produits stupéfiants peu de temps après sa titularisation “, et que par conséquent “la révocation infligée n’apparaît pas disproportionnée au regard de la gravité de la faute commise “.

J-B. C. 

 
 

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui...

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

“Notre but est que l’argent public soit bien dépensé”

Le nouveau président de la Chambre territoriale des comptes, Jean-Luc Le Mercier, a pris ses fonctions mercredi en présence des hautes personnalités de l’Etat et du Pays. Il vient remplacer Jean Lachkar. Interview.

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X