vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Un piroguier secouru au large de Punaauia

Publié le

Le JRCC Tahiti a coordonné une opération de recherche et de sauvetage entre Paea et Punaauia dans la matinée du samedi 18 juillet, en raison de la disparition signalée d’un piroguier âgé de 50 ans.

Publié le 18/07/2020 à 17:06 - Mise à jour le 18/07/2020 à 17:06
Lecture < 1 min.

Le JRCC Tahiti a coordonné une opération de recherche et de sauvetage entre Paea et Punaauia dans la matinée du samedi 18 juillet, en raison de la disparition signalée d’un piroguier âgé de 50 ans.

Le JRCC a été prévenu vers 10 heures 50 par les pompiers de Paea, relayant des proches qui indiquaient que le piroguier avait été perdu de vue depuis environ 9 heures.

À la réception de l’alerte, un message a immédiatement été diffusé par radio VHF et un dispositif de recherche a été mis en place avec des moyens nautiques et terrestres pompiers et de la gendarmerie de Paea. En parallèle, la vedette « RAVARU » de la Fédération Polynésienne de Sauvetage en Mer (FEPSM) a été engagée.

À 12 heures 30, la vedette FEPSM « RAVARU » a relocalisé et repêché le piroguier, en dérive au
large depuis plus de 3 heures, avec son matériel cassé.

En lien avec le SAMU, une prise en charge par un véhicule d’assistance et de secours aux victimes (VSAV) a immédiatement été mise en place.

Le JRCC rappelle les conseils de prudence :

  • Disposer d’un moyen d’alerte adapté (téléphone avec pochette étanche, radio VHF
    portable, balise de détresse PLB) ;
  • Ne pas présumer de ses capacités physiques ;
  • Informer sa famille de ses intentions et des modalités pour déclencher les secours.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.