jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Un nourrisson décède pendant une evasan

Publié le

Âgé de tout juste trois mois, le nourrisson n'a pas eu le temps d'atteindre le CHT du Taaone.

Publié le 06/10/2019 à 17:08 - Mise à jour le 07/10/2019 à 13:30
Lecture < 1 min.

Âgé de tout juste trois mois, le nourrisson n'a pas eu le temps d'atteindre le CHT du Taaone.

Souffrant depuis quelques jours d’une infection pulmonaire, le nourrisson a dû être évacué en speedboat à 6 heures ce matin, faute d’hélicoptère.

Un trajet risqué depuis Ua Pou jusqu’à l’hôpital de Taiohae, à Nuku Hiva, et un moyen de transport loin d’être adapté à ce type d’urgence, ni à ce type de patient. De quoi provoquer la colère de Joseph Kahia, le maire de Ua Pou, régulièrement soumis à des complications liées à la desserte de l’île. « Ce n’est pas la première qu’on se retrouve face à cette situation, quand est-ce qu’on va nous prendre au sérieux ? »

Les parents du bébé avaient rejoint le CHT de Taaone sur un vol de Air Tahiti, lorsqu’ils ont pris connaissance du drame dans l’après-midi.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.